Les Echos, 1er septembre 2017, par Alexandre Fillon

Sur le sable

Traducteur à qui l’on doit, notamment, les versions françaises de L’Année de la pensée magique de Joan Didion et des Maraudeurs de Tom Cooper, Pierre Demarty est éditeur de littérature étrangère au Seuil. Avec En face (Flammarion 2014, repris en Livre de Poche), il arpentait avec brio des sentiers fréquentés avant lui par des écrivains comme Jean Echenoz et Frédéric Berthet. Le petit garçon sur la plage donne à entendre une musique nouvelle. Son héros est un homme « désamarré du monde » qui ne parle pas beaucoup. Un été, alors qu’il est seul, que sa femme et ses fils sont déjà partis en vacances, il se rend au cinéma. Dans le noir de la salle, le voici qui prend de plein fouet un film dont il ne donne pas le titre mais que l’on peut reconnaître. Une histoire de dévoration qui le fait pleurer, qui le touche à l’âme avec l’image obsédante d’un enfant seul sur la plage. Aussi intense que poignant, le texte de Pierre Demarty ne s’oublie pas.