Morante
Elsa Morante

Elsa Morante est née à Rome en 1912. Son roman le plus célèbre La Storia paraît en France en 1980. Elle reçoit le Prix Médicis en 1984 pour Aracoeli. Elle s’éteint en 1985.

Chez d’autres éditeurs

Petit manifeste des communistes (sans classe ni parti), suivi d’Une lettre aux Brigades rouges, traduit par Martin Rueff, Rivages, 2005

Donna Amalia et autres nouvelles, traduit par Mario Fusco, Gallimard, 2004

Territoire du rêve, traduit par Jean-Noël Schifano, Gallimard, 1999

Le Châle andalou, suivi de Le Jeu secret, traduit par Mario Fusco, Gallimard, 1998

Pour ou contre la bombe atomique, traduit par Jean-Noël Schifano, Gallimard, 1992

Le Monde sauvé par les gamins, traduit par Jean-Noël Schifano, Gallimard, 1991

Mensonge et Sortilège, traduit par Michel Arnaud, Gallimard, 1987

Aracoeli, traduit par Jean-Noël Schifano, Gallimard, 1986

La Storia, traduit par Michel Arnaud, Gallimard, 1980

L’Île d’Arturo, traduit par Michel Arnaud, Gallimard, 1978

Aux éditions Verdier