Goldshmidt
Georges-Arthur Goldschmidt

Né le 2 mai 1928 à Reinbek (Allemagne). Famille de magistrats convertie au protestantisme, émigre en France en 1939. Professeur agrégé d’allemand jusqu’en 1992. Citoyen français, vit à Paris.

Prix

Prix France Culture, 2004 (Le Poing dans la bouche)
Prix Breitbach pour l’ensemble de son œuvre, 2005

Annexes

Le Monde des livres, 13 février 2009, par Amaury da Cunha

G.-A. Goldschmidt : « Je suis un enfant de Kafka et de Rousseau »

Georges-Arthur Goldschmidt a 80 ans et l’œil d’un jeune homme. Dans une époque pessimiste et fatiguée, cette jeunesse a quelque chose d’intrigant et de réjouissant, sans doute parce qu’il a surmonté les pires épreuves du siècle dernier. « Je suis un resquilleur de destin,... Lire l'article

Diasporiques, décembre 2005, par Maurice Mourier

Georges-Arthur Goldschmidt ou comment survivre

Mais d’abord pourquoi « une œuvre », alors qu’il y a deux livres ? Le premier se présente comme non défini, c’est un hybride (un fragment de « récit de vie » – pour employer la terminologie de Philippe Lejeune, mais nous verrons qu’il ne s’agit en fait pas du tout de ça – qui débouche sur une sorte... Lire l'article

Le Point, 17 mai 2007, par François Dufay

La « Françallemagne » de Georges-Arthur Goldschmidt

Entretien avec G.-A. Goldschmidt. Propos recueillis par François Dufay.

Élevé dans l’Allemagne nazie, arrivé en France en 1939, ce grand traducteur, essayiste et écrivain a entrevu Hitler, traduit les romantiques allemands, lié amitié avec Peter Handke et attaqué Heidegger. À l’heure où le couple franco‑allemand patine, il livre ses... Lire l'article

Le Matricule des anges, juin 2011, par Thierry Guichard

Une vie de rechange

Connu pour ses traductions de Nietzsche, Kafka et Handke, Georges-Arthur Goldschmidt n’a jamais cessé d’écrire sa propre œuvre, nourrie à la source autobiographique et à une enfance déchirée. Toute une vie bien écrite.

C’est au moment où la rue de Belleville fait mine de redescendre vers le périphérique parisien que... Lire l'article

Heidegger et la langue allemande, ensemble de cinq articles tirés du séminaire au Collège international de philosophie de 2004 à 2007, initialement publiés dans la revue Lendemains.

 

Série d’entretiens radiophoniques, émission À voie nue, France Culture, avril 2003 :

1. Une enfance allemande

2. La punition de l’exil

3. Deux rails, un train

4. De l’esprit d’enfance à l’esprit de solitude

5. Le malaise allemand

 

Émission Répliques, « Entre deux langues », invités : Georges-Arthur Goldschmidt et Heinz Wismann, France Culture, 15 décembre 2012.