bollack
Jean Bollack

Né à Strasbourg en 1923, dans une famille alsacienne, Jean Bollack a été élevé à Bâle, où son père, commerçant, s’était établi. Il reçoit une double culture dans un milieu familial juif et francophone et au lycée classique protestant et germanophone. À Paris, il rencontre à la libération le système universitaire français qu’il tentera plus tard de repenser (travaillant un temps en collaboration avec Pierre Bourdieu). Il débute dans l’Université à Berlin (1955-1958), et fait ensuite toute sa carrière à l’université de Lille, tout en habitant à Paris. Il a fondé à Lille un centre de recherche qui s’est voulu ouvert sur le monde et où l’alliance de la philologie et de la philosophie permette une investigation méthodique de tous les aspects de la création littéraire.

Chez d’autres éditeurs

Euripide, Les Bacchantes, en collaboration avec Mayotte Bollack, traduction et notes critiques, Minuit 2005

Dionysos et la tragédie. Le dieu homme dans les Bacchantes d’Euripide, Bayard, 2005

Empédocle, Les Purifications. Un projet de paix universelle, édition, traduction et commentaire, Points, coll. « Essais », 2003

L’Écrit. Une poétique dans l’œuvre de Paul Celan, Puf, 2003

Poésie contre poésie. Celan et la littérature, Puf, 2001

Sens contre sens. Comment lit-on ?, entretiens avec Patrick Llored, La Passe du vent, 2000

La Mort d’AntigoneLa tragédie de Créon, Puf, coll. « Collège international de philosophie », 1999

Sophocle, Antigone, traduction en collaboration avec Mayotte Bollack, Minuit, 1999

Jacob Bernays. Un homme entre deux mondes, Presses universitaires du Septentrion, 1998

La Grèce de personne. Les mots sous le mythe, Seuil, 1997

Euripide, Hélène, en collaboration avec Mayotte Bollack, traduction et notes critiques, Minuit, 1997

La Naissance d’Œdipe, édition, traduction, commentaires, études d’Œdipe roi, Gallimard, coll. « Tel », 1995

Euripide, Andromaque, en collaboration avec Mayotte Bollack, traduction et notes critiques, Minuit, 1994

Pierre de cœur. Un poème inédit de Paul Celan, Fanlac, 1991

L’Œdipe roi de Sophocle. Le texte et ses interprétations, introduction, texte, traduction, commentaire (4 vol.), Presses universitaires du Septentrion, 1990

Euripide, Iphigénie à Aulis, en collaboration avec Mayotte Bollack, traduction et notes critiques, Minuit, 1990

Sophocle, Œdipe roi, traduction en collaboration avec Mayotte Bollack, Minuit, 1985

L’Agamemnon d’Eschyle. Le texte et ses interprétations, 1 et 2, édition, traduction et commentaires ; introduction avec Pierre Judet de La Combe, Presses universitaires du Septentrion, 1981

Épicure : Lettre à Pythoclès sur la cosmologie et les phénomènes météorologiques, avec André Laks, édition, traduction, commentaire, Presses universitaires du Septentrion, 1978

Épicure : la pensée du plaisir. Textes moraux, commentaires, Minuit, 1975

Héraclite ou la séparation, édition, traduction, commentaire, en collaboration avec Heinz Wismann, Minuit, 1972 ; rééd. avec une nouvelle préface, 1995

La Lettre d’Épicure [Lettre à Hérodote], en collaboration avec Mayotte Bollack et Heinz Wismann, édition, traduction, commentaire, Minuit, 1971

Empédocle, Les Origines, introduction, édition, traduction, commentaire (4 vol.), Minuit, 1965 ; rééd. en 3 vol., Gallimard, « Tel », 1992

Aux éditions Verdier

Annexes

Hommages à Jean Bollack

Jean Bollack, philologue et helléniste

Le Monde, 5 décembre 2012, par John E. JacksonIl était sûrement un des esprits les plus pénétrants de son époque. Il laisse un héritage intellectuel et affectif considérable. Jean Bollack est mort mardi 4 décembre à Paris d’une hémorragie cérébrale à l’âge de quatre-vingt-neuf ans.

Né le 15 mars 1923 à... Lire l'article