Manuel Chaves Nogales

Manuel Chaves Nogales (1897-1944) est une des figures importantes de la presse espagnole de l’entre-deux-guerres. Tour à tour grand reporter, rédacteur en chef et directeur des quotidiens les plus prestigieux (El Heraldo de Madrid, Ahora) il représente parfaitement ce journalisme d’investigation et de témoignage qui s’épanouit en Europe au cours des années vingt.
En 1936, au début de la guerre civile, il doit quitter l’Espagne. De Paris, où il s’était réfugié il s’expatrie à nouveau vers Londres, à l’arrivée des Allemands en 1940. C’est là qu’il mourra, après quelques mois d’exil, à l’âge de quarante-six ans.

Chez d’autres éditeurs

Le Double Jeu de Juan Martínez, trad. Catherine Vasseur, La Table ronde, coll. « Quai Voltaire », 2010

À feu et à sang : héros, brutes et martyrs d’Espagne, trad. Catherine Vasseur, La Table ronde, coll. « Quai Voltaire », 2011

Histoires prodigieuses et biographies exemplaires de quelques modestes et anonymes et biographies exemplaires de quelques modestes et anonymes, trad. Catherine Vasseur, La Table ronde, coll. « Quai Voltaire », 2012

Aux éditions Verdier