deck_olivier
Olivier Deck

Né à Pau en 1962, écrivain, poète, peintre, musicien… l’œuvre polymorphe de ce Gascon, Béarnais installé dans les Landes, se construit depuis une vingtaine d’années autour de la parole et de l’image. Il commence sa carrière par la peinture, ce qui le mènera à exposer au Salon de la jeune peinture (au Grand Palais) en 1989, puis au Salon d’art contemporain de Montrouge. Défendus par plusieurs galeries, ses travaux figurent dans de nombreuses collections, en France et à l’étranger. Au fil du temps, l’écriture va prendre davantage de place dans sa création. Depuis 1999, il publie régulièrement des romans et des nouvelles, ainsi que de la poésie qu’il porte lui-même sur scène, mise en musique ou simplement dite.

Chez d’autres éditeurs

Adieu, torero, Au diable vauvert, 2013

Le Chant des passereaux, Albin Michel, 2012

Les Toros du diable, Cairn, 2011

Cancans, De Borée, 2011

Les Chopines, De Borée, 2011

L’Auberge des Charmilles, De Borée, 2010

Frontières, poèmes, Maurice Aumage, 2005

Une nuit à Madrid, nouvelle, Atelier In 8, 2005

La Neige éternelle, roman, Albin Michel, 2005

Landes, en toute liberté, photographies Martine Chenais, AVFL, 2005

Toréer quand même, récit, Cairn, 2004

Landes, mille pays une âme, photographies de Jean-Bernard Laffitte, Cairn, 2004

Le Chemin du silence, poèmes, Cairn, 2003

L’Homme sans rire, récit, Idlivre, 2003

Carnet illustré, peintures de Jean-Marc Lanusse, Quai Rouge, 2003

Quel temps fait-il au Caplan ? photographies de Pierre Le Gall, Caplan & Co, 2003

Les Chopines, roman, Le Rocher, 2002

Cancans, roman, Le Rocher, 2001

Discours de la taverne, poèmes, Séguier, 2000

Emportés par le siècle, nouvelles, Séguier, 1999

L’Ours et le Pommier de Jeanne, Atlantica, 1999

Aux éditions Verdier

Prix

Prix des Lettres de l’Académie d’Occitanie, 2008 (Les Yeux noirs)
Prix Spécial du Salon du livre d’Orthez, 2006 (Les Yeux noirs)

Annexes

Lettres d’Aquitaine, avril-juin 2006, par Claude Chambard

Entretien avec Olivier Deck. Propos recueillis par Claude Chambard. Lire l'article