Thomas Hürlimann

Thomas Hürlimann, né en 1950 à Zoug, est l’un des principaux écrivains suisses contemporains. Son œuvre est traduite en vingt et une langues. Quarante roses, paru en 2006, s’inspire de sa propre histoire familiale.

Chez d’autres éditeurs

La Tessinoise, nouvelles, trad. Martine Magnaridès, éd. de l’Aire, 1984

Grand-père et le demi-frère, trad. Gilbert Musy, éd. d’En bas, 1990

Le Pavillon du jardin, nouvelle, trad. Jeanne Etoré, Gallimard, 1992

L’Ambassadeur, trad. Gilbert Musy, éd. d’En bas, 1993

L’Abattage, drame, trad. Henri Christophe, éd. Théâtrales, 1993

La Cité satellite, histoires, trad. Gilbert Musy, éd. d’En bas, 1994

Napoléon chez les Waldstaetten, comédie, trad. Gilbert Musy, éd. d’En bas, 1996

Mademoiselle Stark, roman, trad. Colette Kowalski, Seuil, 2004

Aux éditions Verdier