Cuisine

La cuisine procède d’une nécessité. Il faut se nourrir pour ne pas mourir. Mais elle est
aussi un mode d’exploration et de connaissance, de rencontre et d’échange. Elle mène
au cœur du monde, de sa saveur, de sa splendeur. De toutes les communautés, celle
qui se forme autour de la table est le plus près de remplir la « condition de félicité »
chère au regretté Erving Goffman. Nous allons inventorier les richesses des champs
et des bois, des prés, des rivières, recenser les façons de les accommoder. Libre
ensuite à chacun de réunir ceux qui un instant, au moins, auront vécu ensemble
en partageant les choses qui sont bonnes.
 
 

36_facons_d_accommoder_la_poularde     36_facons_d_accommoder_la_tomate

 

36_facons_d_accommoder_le_raisin     36_facons_d_accommoder_les_moules

Les auteurs

Colette Olive