Der Doppelgänger

Collection dirigée par Jean-Yves Masson

 

Der Doppelgänger désigne en allemand le double, et renvoie ainsi autant à l’essence même du texte traduit qu’à l’un des thèmes favoris de la littérature allemande, et, par-delà, à l’idée que l’Allemagne n’est pas une, mais plurielle.
Plutôt que de se consacrer à l’illustration d’une esthétique précise, l’esprit de la collection voudrait contribuer à servir la littérature de langue allemande en gardant présent à l’esprit le fait que celle-ci dépasse la seule Allemagne, et possède, au meilleur de ses traditions, une vocation européenne. Y sont donc les bienvenus des auteurs qui contribuent tout particulièrement à illustrer ce décentrement, par leur situation historique, linguistique, géographique, etc. Mais aussi des auteurs dont la lecture est un des éléments de compréhension critique de l’Allemagne, des autres pays germanophones et des discours contemporains.
La collection publie indifféremment des auteurs d’aujourd’hui et des auteurs du passé, et, parmi ces derniers, des auteurs reconnus autant que des écrivains rares et clandestins. L’ambition de contribuer à une meilleure connaissance de la littérature allemande n’a de sens à nos yeux qu’en ce qui concerne l’héritage du passé. En matière d’auteurs contemporains, la collection s’attache à parier sur quelques noms considérés comme exemplaires de ce que la littérature de langue allemande peut offrir de meilleur dans les années à venir, sans aucun désir d’offrir un reflet objectif de la situation actuelle.

 

 

Dernier titre paru