Vidal, le tueur de femmes
Une biographie sociale

Verdier/poche

368 p.

10,50 €

ISBN : 978-2-86432-922-0

Parution : mars 2017

En décembre 1901, Henri Vidal, un hôtelier de Hyères âgé de 34 ans, agresse à coups de couteau deux prostituées, puis assassine une autre fille publique ainsi qu’une jeune Suissesse. Arrêté parce qu’il voyageait sans billet, celui que le pays surnomme très vite « le Tueur de femmes » est condamné à mort par la cour d’assises de Nice, puis gracié et envoyé au bagne de Cayenne où il meurt en 1906.

Dès ces crimes commis, l’assassin devient l’objet d’une imposante production discursive : faits divers, chroniques judiciaires, témoignages, expertises, ainsi qu’une autobiographie rédigée en prison. À partir de ces matériaux, et sans rien ajouter aux paroles des contemporains, les auteurs ont réalisé un montage qui permet de dérouler le film de cette existence, mais qui montre aussi comment une société, dans sa diversité et ses contradictions, construit la figure d’un criminel.

Publié en 2001, longtemps indisponible, ce livre singulier, dont le forme suscita l’étonnement, interroge à la fois l’écriture du passé, la nature du récit biographique, les incertitudes et la fragilité de l’histoire.

Extrait

 

Revue de presse

Le Monde des livres, 30 juin 2017, par Marc Semo

Henri Vidal était un petit assassin en série dont les forfaits restèrent (relativement) limités, deux tentatives de meurtre sur des prostituées et deux meurtres accomplis avant qu’il ne se fasse arrêter par hasard et passe aussitôt aux aveux. Ses agressions, au couteau de cuisine, n’en défrayèrent pas moins la chronique de Nice et de sa... Lire la suite

Lire, juin 2017, par Alain Rubens

La construction d’un monstre

En 1901, Henri Vidal, fils d’une hôtelière de Hyères, agresse deux prostituées, en tue une troisième et assassine avec un couteau de boucher une jeune Suissesse de 20 ans, une fille vierge et « honnête », la naïve Gertrude, dans le sombre compartiment d’un train. « La tête ne tenait plus au corps », cette... Lire la suite