Cantiques de l’âme
Chirei ha-néfech

Les Dix Paroles

Double commentaire sur le Cantique des cantiques. Traduit de l'hébreu, annoté et commenté par Julien Darmon

288 p.

18,77 €

ISBN : 978-2-86432-586-4

Parution : septembre 2009

Le Cantique des cantiques est, de tous les livres bibliques, le plus mystérieux. Chant d’amour, il est regardé comme le « saint des saints » de l’Écriture. Bien des commentateurs en ont négligé le sens littéral : quelques-uns se cantonnèrent à la glose lexicale, d’autres à des interprétations allégoriques ponctuelles, sans égard à la structure interne du texte.
Malbim entend voir, lui, sous le chant d’amour, le récit de la vie spirituelle du roi Salomon ; le récit de ses oscillations entre les inclinations du corps, les aspirations de son âme intellective et son amour du Bien-aimé divin. Il puise aussi bien dans la théorie aristotélicienne de l’âme (via notamment Maïmonide) que dans la doctrine cabalistique des mondes spirituels, et s’inspire même du système épistémologique de Kant, dont il cite nommément la Critique de la raison pure.
Malbim (né Meïr Leibusch ben Ye.hiel Mikhael Weiser, 1809-1879) est un maître polonais du judaïsme rabbinique. Confronté à la Haskala (les Lumières juives), il entreprit d’écrire un commentaire intégral de l’Écriture, tentant de montrer que l’exégèse rabbinique s’appuie sur une connaissance exacte et précise de la linguistique hébraïque, et qu’elle repose sur une conception du monde dont les intuitions recoupent certains résultats du savoir moderne de son temps : physique, météorologie, mais aussi métaphysique kantienne. Sa posture originale lui valut de vives oppositions de tous bords.
La présente traduction, outre le texte intégral du commentaire du Malbim d’après l’édition princeps, propose également une traduction inédite du Cantique, qui tente de rendre à la fois la littéralité du texte, sa musicalité et les multiples harmoniques que le présent commentaire fait entendre.

Revue de presse

Études, janvier 2010, par Yves Simoens

Ce « double commentaire sur le Cantique des cantiques » selon la Parabole et le Symbole, se trouve expliqué par Julien Darmon, le traducteur de l’original hébreu, dans sou introduction : « Les âmes du chantre ». M.-L. Malbim (1809-1879), maître polonais du judaïsme rabbinique, illustre la Haskala, les Lumières juives, dans son rapport à la philosophie kantienne et aux... Lire la suite

Information juive, novembre 2009

Le Cantique des Cantiques, brûlant chant d’amour charnel ou sublime quête spirituelle ? Ou les deux ? Méïr Leibusch Malbim (1809-1879) rabbin des pays de l’est au parcours mouvementé, fort combattu en son temps, étudiant de génie, maître du renouveau du Pchat – l’interprétation littérale du texte et son premier sens – fut également attiré par la logique, la métaphysique, Kant, et les... Lire la suite