Chemins de Michon

Verdier/poche

96 p.

7,91 €

ISBN : 978-2-86432-539-0

Parution : mai 2008

« À quoi cela sert-il, finalement d’être un écrivain, ou même un simple lecteur, un praticien ou un accompagnateur d’écriture ? » À cette question répondent, chez Pierre Michon, d’autres questions : « Qu’est-ce qui transforme une existence en une “vie” ? », ou encore : « Pourquoi se met-on à écrire, à peindre ? ». Guidé par ces interrogations, Jean-Pierre Richard chemine à travers des œuvres qui, des Vies minuscules à Maîtres et serviteurs, de Rimbaud le fils à Vie de Joseph Roulin, sont toujours hantées par leur propre origine. Au fil de plusieurs études, chacune liée à un livre ou à un personnage de Michon, le critique trouve des indices sur ce qui fait le monde et ce que peut y faire l’artiste, ou simplement l’homme. La recherche est méticuleuse, elle explore la matière même des textes : les mots et les choses s’y entremêlent pour nous laisser apercevoir, au travers des personnages et de leur inscription dans un paysage, dans un style, ce qui déclenche chez l’écrivain lui-même la vocation de l’écriture.

Revue de presse

La Liberté, 5 juillet 2008, par Alain Favarger

Un essai sur Pierre Michon

Fils d’instituteurs né dans la Creuse en 1945, Pierre Michon est un écrivain rare, qui publie peu, en général des livres brefs, à la langue épurée et ciselée. Cet auteur du silence, convaincu que la littérature a besoin de patience et de secret, fascine depuis la parution de son premier... Lire la suite

Page des libraires, avril 2008, par Aurélien Montryan

Filiations

[…] Sur Pierre Michon, on lira avec profit et plaisir le bref livre que lui consacre Jean‑Pierre Richard. Dans ce recueil de cinq études, Richard, fidèle à sa méthode critique « thématique », qui interroge les rapports entre une écriture et le monde sensible, traverse l’œuvre de l’auteur de Vies minuscules en s’arrêtant, précisément, sur quelques-unes... Lire la suite

Radio et télévision