Slovo

Récits. Traduit du russe par Luba Jurgenson. Préface de Catherine Perrel

192 p.

16,00 €

ISBN : 978-2-86432-620-5

Parution : octobre 2012

Les doigts délicats d’un pianiste virtuose fuguent et découvrent une ville rude et froide.
Un joueur d’échecs voit tout à coup sa vie se jouer sur l’échiquier.
Un bâtisseur de ponts converse avec un crapaud tout droit venu du Styx.
Et le fils d’un fantôme médical – mannequin servant aux futurs médecins à s’entraîner –, mille fois accouché, s’échappe de son bain d’alcool et revient hanter l’étudiant qui l’a fait naître. Double difforme du narrateur et de l’auteur, mort-vivant chez les vivants-morts, il travaille comme gardien des lieux et remplit des formulaires : « Dans la rubrique Origines sociales, j’écrivais toujours Fantôme, et dans Occupation temporaire, je notais d’une écriture soigneusement calligraphiée : Humain. »
Ces récits brefs et étincelants, écrits pour la plupart au début des années vingt, sont marqués par la noirceur de la guerre et d’un temps dont Krzyzanowski a mesuré, avant tout autre, l’absurdité et la violence faite aux hommes comme aux mots.

Revue de presse

La Quinzaine littéraire, 1er janvier 2012, par Christian Mouze

L’espace intérieur russe

Deux écritures à la recherche de la vérité. C’est au mot pur et au langage glissant dans le conte fantastique que se rapporte d’abord Sigismund Krzyzanowski (lire : Krjijanovski). C’est à la Russie, son histoire, sa littérature, sa pensée, que se relie Vassili Golovanov.

Deux écritures, deux époques. Mais une unité de... Lire la suite

Blog de la Librairie Ptyx (Ixelles, Belgique), 17 novembre 2012, par Emmanuel Requette

Lire l’article

Théâtre et balagan, blog de Rue 89, 24 octobre 2012, par Jean-Pierre Thibaudat

Lire l’article