Hier en chemin
Carnets, novembre 1987-juillet 1990

Der Doppelgänger

Traduit de l’allemand (Autriche) par Olivier Le Lay

448 p.

25,86 €

ISBN : 978-2-86432-635-9

Parution : mars 2012

Certains auteurs tiennent un journal : Peter Handke, lui, prend des notes tous les matins, dans des carnets sans dates précises qui, en marge de ses récits et de ses pièces de théâtre, sont comme le laboratoire de son écriture toujours en mouvement, le noyau intime d’une pensée jamais figée qui se refuse à conclure et se garde de mettre un point final à la formulation d’une idée. La publication du premier tome de ces carnets, À ma fenêtre le matin, qui couvrait les années 1982-1987, a révélé ce fascinant travail quotidien de clarification, d’explication de soi avec soi, dans une tradition d’écriture fragmentaire qui remonte, en langue allemande, au moins à Lichtenberg, mais qui se nourrit aussi de l’exemple des grands moralistes français.
Hier en chemin représente la suite de ce grand œuvre et couvre les années itinérantes qui précédèrent l’installation de Peter Handke en France, années au cours desquelles l’auteur écrivit notamment La Perte de l’image, Voyage au pays sonore ou l’art de la question, Essai sur la fatigue, Essai sur le juke-box, ainsi que le scénario de son premier film, L’Absence (tourné en 1993).
Tendue à l’extrême mais aussi jubilatoire, parfois érudite, souvent drôle, l’écriture vagabonde de Peter Handke fait de ces pages une fête de l’intelligence et de la sensibilité.

Revue de presse

Télérama, 13 avril 2011, par Nathalie Crom

Par Na

Dans ses carnets de notes ou dans ses récits, Peter Handke invite au dépaysement radical.

Il existe un « cas Handke », une difficulté, un malaise, cela depuis les années 1990, l’éclatement de l’ancienne Yougoslavie, et l’indéfectible soutien apporté par l’auteur autrichien à la cause nationaliste serbe – un soutien réaffirmé en 2006 par Peter Handke, assistant aux... Lire la suite

Livres hebdo, 4 mars 2011, par Fabienne Jacob

Le bruissement du monde

Suite de la publication des carnets de notes de Peter Handke, débutée avec À ma fenêtre le matin.Ce nouveau carnet couvre les années 1987-1990 qui précèdent son installation en France.

« Être en chemin, enseignement du présent, collecte du présent », écrit Peter Handke dans le deuxième tome de ses Carnets, qui fait suite au... Lire la suite

Le Matricule des anges, juin 2011, par Richard Blin

L’épellation du monde

Quatre nouveaux titres de Peter Handke pour découvrir une singulière façon de regarder le monde, et saisir une écriture cherchant à concurrencer l’évidence et la présence du réel.

Penseur de l’instantané, Peter Handke est un homme en état de veille permanente, qui écrit le plus souvent dehors, au vent, au soleil... Lire la suite

Books, avril 2011

Sur la route avec Peter Handke

Dans ce récit de trois années de pérégrinations, l’écrivain autrichien livre un morceau d’écriture virtuose.

Chantre de la lenteur et de l’enracinement, l’écrivain autrichien Peter Handke fut soudain pris de bougeotte. C’était en 1987. Pendant près de trois ans, le plus souvent à pied, il sillonna l’Europe – l’Allemagne, la... Lire la suite

L’Humanité, 28 juillet 2011, par Christine Lecerf

La leçon de poésie que s’enseigne Peter Handke

Journal de voyage, méditation sur le monde et le langage, les carnets traduits aujourd’hui datent de 1987 à 1990, au moment où l’auteur quitte l’Autriche.

C’est un livre épais, gros de 435 pages. Pourtant, on le transporte partout avec soi comme une gourde ou une boussole.... Lire la suite

Art press, juillet 2011, par Philippe Forest

Sur la voie ancienne

Rien n’est plus étrange qu’un nouveau livre de Peter Handke Rien, sinon trois livres de Peter Handke paraissant simultanément et qui, au lieu de s’éclairer mutuellement démultiplient par la conversation ou ils engagent ensemble leur faculté propre de sidération, de sorte que chacun ajoute encore à l’énigmatique dimension des deux autres.... Lire la suite

Le Monde des livres, 13 mai 2011, par Amaury da Cunha

Handke dans la panique et la douceur

Lire Peter Handke, c’est entrer dans un refuge qui ne garantit rien : ni confort ni isolement. Car dans cette œuvre aux multiples facettes – il publie aujourd’hui deux romans (Kali et La Nuit morave), son journal de travail (Hier en chemin) et un récit de voyage (Les Coucous de Velika Hoca1), l’art du grand écrivain autrichien consiste à... Lire la suite

Le Magazine littéraire, mai 2011, par Thomas Stélandre

Impétueux Handke

Auteur d’une quarantaine de romans, d’essais et de pièces de théâtre, Peter Handke est l’une des voix les plus importantes de la littérature contemporaine de langue allemande. Également scénariste et traducteur, c’est un homme de lettres, et de convictions. En 1991, il a pris position contre l’indépendance de la Slovénie, dont il est... Lire la suite

Le Figaro littéraire, 28 avril 2011, par Thierry Clermont

Peter Handke, l’insaisissable

Après cinq ans de silence, l’écrivain autrichien revient en force avec trois livres. Romancier, scénariste, dramaturge, essayiste, il est toujours là où on ne l’attend pas.

Pour rejoindre son refuge, il faut dépasser l’alignement des pavillons à meulières ombragés par les lilas, emprunter une allée assombrie plantée de hauts thuyas, patienter... Lire la suite

La Liberté, 2 avril 2011, par Alain Favarger

Carnets de bord, suite

Après À ma fenêtre le matin […], voici une nouvelle tranche des carnets de bord de l’écrivain autrichien, parus en allemand en 2005 sous le titre Gestern unterwegs. Cette suite, limpidement traduite par Hier en chemin, traite des années 1987-1990. Elle confirme l’intérêt des propos du diariste, souvent plus passionnant et incisif dans cette forme d’écriture que... Lire la suite

Lire, avril 2011, par Baptiste Liger

En territoire ennemi

 S’il suscita la polémique en raison de son soutien à Slobodan Milosevic, l’Autrichien Peter Handke reste, quoi qu’il en soit, une plume européenne de premier plan. […]

Doit-on juger l’œuvre d’un auteur à la lumière des polémiques qu’il a provoquées ? Cette question, aux airs de vieilles lunes, s’impose toutefois d’elle-même quand on... Lire la suite

Universalis, 2012, par Julien Hervier

Comme pour une célébration anticipée de son soixante-dixième anniversaire en 2012, l’édition française rend hommage à Peter Handke par une triple publication. Cette simultanéité est toutefois trompeuse, car il s’agit de textes écrits à des dates différentes. Hier en chemin, Carnets, novembre 1987-juillet 1990 (trad. franç. O. Le Lay, Verdier, 2011) a paru en Autriche en 2005, Kali,... Lire la suite

Radio et télévision

« Hors-champs », par Laure Adler, France Culture, du lundi 26 au samedi 31 décembre 2011, de 22h15 à 23h.
« La Grande Table », par Caroline Broué et Hervé Gardette, France Culture, vendredi 3 juin 2011, de 12h à 12h30.