Histoire de Knut

Der Doppelgänger

Roman. Traduit de l’allemand
par Bernard Banoun

288 p.

20,00 €

Epub : 13,99 €

PDF : 13,99 €

ISBN : 978-2-86432-884-1

Parution : août 2016

De sa naissance en 2008 à sa mort prématurée en 2011, Knut, un jeune ours polaire, fut la vedette incontestée du zoo de Berlin. Les circonstances exceptionnelles de sa naissance en firent une star mondiale : rejeté par sa mère, une ourse savante, ancienne pensionnaire d’un cirque de la RDA, il ne dut sa survie qu’aux soins de ses gardiens.

De cette histoire vraie, Yoko Tawada a tiré ce roman dans lequel les ours prennent la parole : avant Knut, c’est d’abord sa grand-mère, en proie à une impérieuse vocation littéraire, puis sa mère (que son nom, Tosca, destine de toute évidence à la scène), qui nous racontent leur apprentissage de la vie et leurs rapports compliqués avec les humains.

Alors que nous avons pris l’habitude de les considérer comme des objets d’amusement ou de curiosité, les animaux, ici, nous regardent. Ils jettent sur le monde contemporain et l’histoire de l’Europe un regard décalé qui fait d’eux les héritiers du chat Murr d’E.T.A. Hoffmann ou du héros des Recherches d’un chien de Kafka.

Extrait

 

Revue de presse

Hippocampe, octobre 2016, par Claude Chambard

Ours sans frontière

Voici un livre de troisième main, de troisième langue plus exactement. Originellement écrit en japonais par l’auteure – ainsi qu’il est écrit dans la version française –, Yoko Tawada l’a traduit elle-même en allemand – elle vit depuis plusieurs années à Berlin après Hambourg – et enfin Bernard Banoun, fidèle entre les... Lire la suite

Le magazine littéraire, octobre 2016, par Alain Dreyfus

Les bons conseils de Knut l’ourson

De l’éloge du pédalage aux considérations sur l’homo sapiens : les ours polaires commentent les mœurs locales, toutes espèces confondues.

Yoko Tawada est une personne déplacée. Pas dans le sens usuel et tragique du terme, même si, née à Tokyo en 1960 de parents soviétophiles, cette polyglotte éprise... Lire la suite

Libération, 9 septembre 2016, par Frédérique Fanchette

Patte d’ours

Lire l’article

Mouvement, septembre 2016, par Catherine Bédarida

Ourse blanche, cirque rouge

Du cirque de l’époque stalinienne au zoo moderne se targuant de respecter les droits des animaux, l’épopée de trois ours polaires racontée par Yoko Tawada, romancière japonaise qui écrit en allemand. Comme elle et des millions d’exilés, ils changent de pays et de langue, occasion pour contempler les humains avec... Lire la suite

En attendant Nadeau, 31 août 2016, par Linda Lê

Une entreprise de déstabilisation

Lire l’article

Radio et télévision

« La Dispute », par Arnaud Laporte, France Culture, coup de cœur d’Élisabeth Franck-Dumas, 30 septembre 2016.