La Révolution anglaise
1640

Histoire

Traduit de l’anglais par Jean-Pierre Barrois

112 p.

14,70 €

ISBN : 978-2-90622-920-4

Paru aux éditions de la Passion

 

L’objet de la présente étude est de proposer une interprétation des événements survenus au xviie siècle en Angleterre, qui rompe avec l’interprétation scolaire traditionnelle. En quelques mots : la révolution anglaise de 1640-1660 fut un grand mouvement social comparable à la Révolution française de 1789. Le pouvoir d’EÉtat protecteur d’un ordre social dépassé, essentiellement féodal, fut violemment abattu. Le pouvoir passa aux mains d’une nouvelle classe sociale permettant ainsi un développement plus libre du capitalisme. La guerre civile fut une guerre de classe, durant laquelle les forces réactionnaires de l’Église, de l’État et des propriétaires fonciers conservateurs défendirent le despotisme de Charles Ier. Le Parlement défit le roi, parce qu’il put faire appel au soutien enthousiaste des classes marchandes et industrielles des villes et des campagnes, des petits propriétaires terriens (yeomen), de la petite noblesse terrienne progressiste (gentry), ainsi que des larges masses de la population, lorsque, par la libre discussion, l’objet du combat engagé se clarifia. Il nous reste à apporter preuves et illustrations de ces affirmations.