La vie est un village

Collection jaune

104 p.

15,01 €

Tirage de tête : 31 €

ISBN : 978-2-86432-148-4

Parution : mars 1992

La vie est un village est un divertissement sérieux. Pierre Dumayet écrit comme on parle ; il raconte en toute liberté des histoires farfelues méchantes ou tendres. Pierre Dumayet maîtrise à merveille l’art de biaiser, l’art de la latéralité.

Extrait

— Et vous allez voter ici ? demande à Bernard le premier client.
— Certainement, dit Bernard.
— Le mari était un bon à rien. Vous allez remonter l’affaire ? Personne ne vient plus ici. Autrefois, il y avait une terrasse avec des débats.
— Avec des débats ?
— Oui : on s’engueulait.
— Où vont les clients maintenant ?
— Nulle part. Vous arrivez au bon moment : les pêcheurs ne pêchent plus, les laboureurs ne sèment pas. La population est disponible. À vous de l’attirer. Autrefois, monsieur, les uns venaient ici pour rencontrer les autres. Les uns n’aimaient pas les autres mais ils se comptaient. Aujourd’hui, les gens ne savent plus combien ils sont. Je l’ai dit au maire, c’est un monument aux vivants qu’il nous faut. Soyez ce monument et vous serez élu.

Revue de presse

Libération, 19 mars 1992, par Jean-Baptiste Harang

Pierre Dumayet écrit comme il respire, à petites goulées, il cherche midi à quatorze heures et le trouve […]. La Vie est un village est une fantaisie, une fantaisie drolatique. Les Grecs puis les Romains n’eurent qu’un mot : fantasia, les petits de ce mot-là sont le roman de Dumayet : fantaisie, fantasme, fantasque, fantastique et « embreler » qui est d’un autre... Lire la suite

Esprit, mai 1992, par Marc Le Bot

L’écriture de Pierre Dumayet prend racine dans la quotidienneté et dans la concrétude des impressions à vivre et à penser dont le faisceau finit par former le squelette de nos existences.

Lire la suite

Le Magazine littéraire, mai 1992, par Pierre-Marc de Biasi

Quatre-vingt-dix pages d’un récit au montage serré, des formules imprévisibles qui traversent le ciel bleu de la fiction comme de petites tempêtes magnétiques, la douceur d’un microclimat d’enfance retrouvée, d’une forte atmosphère de bonne humeur fantasque et ironique : le dernier roman de Pierre Dumayet est bourré d’ozone et d’ions négatifs, il vous refera une santé... Lire la suite

Radio et télévision