L’Âme de la vie

Verdier/poche

Présenté, traduit et commenté par Benjamin Gross. Préface d’Emmanuel Lévinas. Première édition épuisée (parue dans la collection « Les Dix Paroles », 1986)

576 p.

11,16 €

ISBN : 978-2-86432-473-7

Parution : mai 2006

Écrit dans une bourgade de Lituanie au début du XIXe siècle, L’Âme de la vie est à plus d’un égard exceptionnel : œuvre de Rabbi Hayyim de Volozhyn (1759-1821), un des plus éminents talmudistes de ce temps, fondateur d’une école qui forma les grands maîtres jusqu’à notre époque, elle exprime la pensée intime – métaphysique, théologique, anthropologique – d’une autorité rabbinique engagée dans la lutte contre la montée des idéologies religieuses piétistes et qui consacrait ses jours à ce qui était pour elle le cœur de toute existence juive : l’étude. Paradoxalement, c’est la cabale qui lui fournit ses intuitions et motifs principaux. À ce titre cet ouvrage peut être considéré comme une introduction magistrale à la mystique juive. Il est pourtant bien plus que cela : un guide pour égarés des temps modernes, qui est d’abord un livre de pensée et d’approfondissement.

Revue de presse

Esprit, mai 1987, par Catherine Chalier

Rabbi Hayyim de Volezhyn (1759-1821) fut le disciple et l’admirateur du célèbre Gaon de Vilna, grand talmudiste qui joua un rôle crucial dans la résistance d’une partie du judaïsme à l’extension du hassidisme. Rabbi Hayyim, lui, fonda une yeschiva à Volozhyn, celle-ci réhabilita les études talmudiques négligées par le hassidisme et elle exerça une influence considérable sur le... Lire la suite

Communauté nouvelle, septembre 1986, par Maurice-Ruben Hayoun

C’est un texte très important de la spiritualité juive du début du XIXe siècle dont M. Beno Gross, Doyen de l’Université de Bar-Ilan, nous fait l’aubaine en nous offrant une édition française du Néfésh ha Hayyim de Rabbi Hayyim de Volozhyn, sobrement introduite et doctement annotée. Ce livre est, dans sa version française, une contribution fondamentale à la connaissance du judaïsme,... Lire la suite

Information juive, juin 1986, par Arnold Mandel

La pensée de Volozhyn

Le commentaire toraïque dans la société juive traditionnelle, tel qu’il avait cours dans le grand réservoir juif d’Europe orientale jusqu’aux environs de la seconde moitié du XIXe siècle, procède certes d’une conception de l’homme et du monde, d’une weltanschauung que l’on pourrait analyser et caractériser. Et cela a été fait. Cependant ce profil philosophique est... Lire la suite

Archives des sciences sociales, 1986, par Martine Cohen

Publiée à titre posthume en 1824 en Lithuanie, cette œuvre majeure d’un disciple du Gaon de Vilna doit se lire à la lumière du conflit qui opposait alors Hassidim et Mitnagdim : conception d’une communion avec Dieu fondée sur la ferveur du fidèle et sur la pureté de son intention, contre la préoccupation exclusive des rabbinites... Lire la suite