Le Livre et les livres
Entretiens sur la laïcité

Philosophie

192 p.

12,68 €

ISBN : 978-2-86432-459-1

Parution : janvier 2006

Alain Finkielkraut et Benny Lévy se sont rencontrés en 1980 lors d’un reportage qu’ils effectuaient ensemble à Jérusalem pour un journal italien. Très différents l’un de l’autre, ils se sont cependant trouvé un point commun : la pensée d’Emmanuel Lévinas, qu’ils découvraient simultanément, produisait en eux des effets.
Neuf ans plus tard, les deux penseurs se revoient à Strasbourg, à l’occasion de ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire du foulard islamique », lors d’un débat qui les oppose.
Centré sur la question de la laïcité, l’échange est vif, presque violent ; les positions de chacun apparemment incompatibles avec celles de l’autre. En effet, pour l’un, la laïcité est au cœur de la République, alors qu’elle n’est qu’une notion vide de sens, du point de vue de l’être juif, selon l’autre. Les deux penseurs se quittent en croyant qu’ils ne se reverront plus.
Mais les difficultés rencontrées par Benny Lévy dans sa tentative de maintenir en vie l’École doctorale qu’il avait fondée à Jérusalem amènent Alain Finkielkraut, en janvier 2000, à prendre publiquement sa défense.
Le débat sur la laïcité peut dès lors se poursuivre. Les positions sont toujours très différentes, mais l’amitié produit une nouveauté : chacun, sans rien céder, prête l’oreille au discours de l’autre. Dans le cadre de l’Institut d’études lévinassiennes, un véritable dialogue s’installe. Il durera trois ans, interrompu par le brutal décès de Benny Lévy.

Revue de presse

Revue d’éthique et de théologie morale, septembre 2007, par Jean-Michel Potin

Le Livre et les livres

Cet ouvrage, compilation de débats entre Alain Finkielkraut et Benny Lévy sur vingt ans, prend à bras-le-corps les questions les plus importantes du moment (les juifs et le reste du monde, la culture et la foi, le Livre et les livres) et permet, grâce à leurs rapports honnêtes et sans... Lire la suite

Vient de paraître, juin 2006, par Guy Samama

Ce livre d’entretiens entre deux hommes de livres, anciens normaliens et anciens maoïstes, est foisonnant et nous renseigne sur notre propre identité. Il a pour objets la culture, la laïcité, la modernité, l’Europe. Il se place sous l’égide d’un homme du Livre, Lévinas, penseur-passeur qui à la fois les unit et les sépare ; il les... Lire la suite

Marianne, 6 mai 2006, par Maurice Szafran

Combat laïc

C’est un livre d’outre-tombe, d’outre-voix. L’un des auteurs, Benny Lévy, est mort. À Jérusalem, en 2003. Et pourtant persiste dans l’intelligentsia française un mystère Benny Lévy ou, plutôt, une inquiétude Benny Lévy, comme une légende sans cesse renaissante. Le juif égyptien apatride, le chef tout-puissant de la Gauche prolétarienne, cette impasse maoïste du... Lire la suite

Le Point, 13 avril 2006, par Élisabeth Lévy

L’un sait, l’autre doute

Dialogue amical entre un croyant, Benny Lévy et un athée, Alain Finkielkraut : pourtant, ils ne sont pas si éloignés l’un de l’autre.

On ne naît pas français. On le devient. Pas par les droits. Par les livres. Par la soumission aux œuvres. Par la gratitude envers les auteurs. Conviction, espoir... Lire la suite

Jerusalem Post, 4 avril 2006, par Jean-Luc Slama

L’être juif et la laïcité

Dialogues entre Alain Finkielkraut et Benny Lévy.

Entre Alain Finkielkraut et Benny Lévy, une grande courtoisie et de nombreuses divergences. L’un ne croit pas en Dieu, l’autre est un Juif du retour. Les deux ont eu un parcours différent mais se rejoignent sur l’idée que Dieu est mort à... Lire la suite

Libération, 29 mars 2006, par Jean-Luc Allouche

Finkielkraut, Lévy en vis-à-vis

En une série d’entretiens publics, deux hommes de livres se rencontrent face au Livre.

Alain Finkielkraut n’est jamais à son meilleur que lorsqu’il réfléchit et non lorsqu’il réagit, lorsqu’il cherche et non lorsqu’il prêche. Cet ouvrage de dialogues avec Benny Lévy en fournit la preuve. Face à ce dernier, désormais... Lire la suite

Le Figaro magazine, 18 février 2006, par Rémi Soulié

Benny Lévy, dirigeant de la Gauche prolétarienne au début des années 70 sous le nom de Pierre Victor, disait qu’il était allé de Moïse à Moise en passant par Mao et non de Mao à Moïse comme le prétendaient des détracteurs pressés. Il faut saluer les Éditions Verdier qui s’attachent vaillamment à publier les œuvres... Lire la suite

Le Monde, 16 février 2006, par Roger-Pol Droit

Un dialogue exemplaire

Les dialogues sont une denrée rare. Ils sont généralement remplacés par des paroles, des invectives ou des congratulations satisfaites. Ce qu’exige un vrai dialogue, en effet, ne se rencontre pas si fréquemment : des désaccords, de préférence insurmontables, assortis de respect mutuel, de pugnacité aussi, d’assez d’intelligence, enfin, pour que chacun entende l’autre... Lire la suite

Le Monde 2, 4 février 2006, par Christophe Donner

Pas moi directement

Les livres s’écrivent à deux : je et un autre. Car dans l’idée de Rimbaud – que j’ai très bien connu –, il ne s’agit pas de décrire une transposition ou un dédoublement de sa personne, c’est une façon de dire qu’un autre est nécessaire à la fabrication de l’idée. L’écriture, en fixant cette activité mentale... Lire la suite

Cahiers Bernard Lazare, février 2006, par David Fuchs

Un tel ouvrage est surprenant par la qualité des deux interlocuteurs qui partent, évidemment, d’un point tout à fait étranger l’un à l’autre. En effet, pour l’un la laïcité est au cœur de la République, alors que pour l’autre, elle n’est qu’une notion vide de sens sous le rapport de l’être juif. Aussi le débat... Lire la suite

Radio et télévision