Les Principes de la dialectique
« Une truie aveugle trouve aussi quelquefois un gland » (K. M.)

Philosophie

256 p.

25,36 €

ISBN : 978-2-90622-957-0

Parution : janvier 2003

La dialectique comme théorie des contradictions n’a cessé d’interroger la philosophie et la politique. De Héraclite à Hegel, de Marx à Lénine, « l’unité des contraires » ou la « coïncidence des opposés » a été considérée comme l’essence même du réel, mais aussi comme la méthode la plus apte – tant pour la théorie que pour la praxis – à saisir la mobilité, la complexité et l’historicité de ce réel dans ses incessantes altérations et métamorphoses. En prenant au sérieux le « noyau rationnel » de la dialectique de Hegel – que le marxisme de l’objet-sujet a refusé de traiter en « chien crevé » et qu’il s’est approprié de manière critique –, cet essai expose la totalité concrète des grandes catégories dialectiques telles qu’elles ont été développées et enrichies à la fois par la critique marxiste de l’économie politique du capital et par la philosophie de la praxis qui conjoint « l’unité dans la différence » : Rosa Luxemburg, Trotsky, Gramsci, Korsch, Lukács, Mao, Sartre, Kosik. Le principe d’identité revendiqué par l’idéologie néolibérale et les multiples variantes – structuralistes, postmodernes, technocratiques, social-démocrates – du positivisme n’a pas réussi à réduire la négativité dialectique qui reste « critique et révolutionnaire », y compris contre la fossilisation bureaucratique du marxisme.