Le Livre hébreu d’Hénoch
ou Livre des Palais

Les Dix Paroles

Traduit de l’hébreu, annoté et introduit par Charles Mopsik.
Remise en place en mai 2017.

432 p.

30,00 €

ISBN : 978-2-86432-088-3

Parution : mai 1989

Le Livre hébreu d’Hénoch, appelé aussi Livre des Palais ou III Hénoch, est un monument de la mystique angélologique juive ancienne. Difficile à dater historiquement (vers le Ve siècle, en Babylonie ?), il intègre l’antique tradition apocalyptique relative à la figure d’Hénoch en lui donnant une nouvelle dimension compatible avec la tradition rabbinique. On sait que le personnage biblique d’Hénoch a suscité une immense littérature qui débute dès le IIe siècle avant notre ère et qui attribue à cette figure un destin hors pair. Les livres d’Hénoch conservés en éthiopien et en slave ont déjà fait l’objet de traductions françaises, ce qui n’était pas le cas de la version que nous proposons.

Cette mystique hénochienne de type apocalyptique place à la tête des puissances célestes l’archange Métatron, qui n’est autre que le patriarche antédiluvien transfiguré. Prince de la Face, serviteur du Trône divin, il est aussi le guide de l’homme qui s’achemine dans les Temples célestes pour scruter le Char divin. Le Livre des Palais se présente comme le récit que l’ange Métatron fait à Rabbi Ismaël des merveilles du ciel et de ses populations angéliques ainsi que de sa propre métamorphose.

Véritable carrefour des traditions bibliques, apocalyptiques, midrachiques, ésotériques, ce livre a joué un rôle de première importance pour la formation de la cabale au Moyen Âge et de la mystique des piétistes juifs franco-rhénans dont il fournit un certain nombre de clés indispensables.

Le texte commenté est suivi de « Hénoch c’est Métatron » par Moché Idel.