Logique de Levinas

Philosophie

Textes rassemblés, établis
et présentés par Paul Audi.
Postface de Gérald Sfez

192 p.

17,50 €

ISBN : 978-2-86432-809-4

Parution : septembre 2015

Dans « Logique de Levinas », Jean-François Lyotard aborde la question des fondements de la morale en prenant appui sur la différence, radicale à ses yeux, qui s’établit sur les plans logique et ontologique entre énoncés prescriptifs (qui disent ce qui doit être) et énoncés descriptifs (qui disent ce qui est). Quant à la mise en lumière de cette différence, elle se soutient de la confrontation que Lyotard y propose entre les philosophies de Kant et de Levinas.
Ce texte, paru partiellement en 1978, aura attendu jusqu’à ce jour pour être publié en français dans son intégralité. De surcroît, sa publication partielle demeurait introuvable, et ce depuis longtemps. Pourtant il constitue un maillon essentiel de la pensée de Lyotard, et il représente en même temps un moment décisif de la réception française de la philosophie de Levinas. Quatre autres textes, écrits entre 1977 et 1996 et pour la plupart inédits, accompagnent ici « Logique de Levinas ». Cet ensemble est centré sur ce que la pensée de Levinas a eu pour effet de déplacer dans celle de Lyotard. Il y est donc question de la sorte de « révolution copernicienne » que la pensée contemporaine a opérée dans le domaine de l’éthique : la découverte que le moi tourne autour de l’Autre et non l’inverse. Cette découverte est essentielle à la voix retrouvée de la philosophie, après les années de scepticisme abrupt et de déconstruction, comme elle l’est à la refondation du droit et du politique.
Ce recueil témoigne de ce retournement et rend compte de ce qui est à même de redonner à l’éthique sa primordialité, tout en opérant un double décentrement à l’égard de la philosophie continentale et de la philosophie d’outre-Atlantique.

 

 

   Table

 

Présentation par Paul Audi

 

I

Logique de Levinas

Autrement que savoir

 

II

L’autre dans les énoncés prescriptifs et le problème de l’autonomie

Les droits de l’Autre

La confusion des lames

 

L’épaisseur de l’Autre, par Gérald Sfez

Extrait

.

Revue de presse

Radio et télévision