nos_meres
Nos mères

Collection jaune

160 p.

14,60 €

ISBN : 978-2-86432-745-5

Parution : janvier 2014

Dans un pays du Proche-Orient, un enfant et sa mère occupent une maison jaune juchée sur une colline. La guerre vient d’emporter le père. Mère et fils voudraient se blottir l’un contre l’autre, s’aimer et se le dire, mais tandis que l’une arpente la terrasse en ressassant ses souvenirs, l’autre, dans le grenier où elle a cru opportun de le cacher, se plonge dans des rêveries, des jeux et des divagations que lui permet seule la complicité amicale des mots.
Soudain la guerre reprend. Commence alors pour Jean une nouvelle vie, dans un pays d’Europe où une autre mère l’attend, Sophie, convaincue de trouver en lui l’être de lumière qu’elle pourra choyer et qui l’aidera, pense-t-elle, à vaincre en retour ses propres fantômes.
Ce texte, cruel et tendre à la fois, est avant tout le formidable cri d’un enfant qui, à l’étouffement et au renoncement qui le menacent, oppose une affirmation farouche et secrète de la vie. C’est ce dur apprentissage, fait d’intuition et de solitude, qui lui ouvrira plus tard des perspectives insoupçonnées.

 

Cet ouvrage a reçu le prix Première de la RTBF 2014, ainsi qu’un Prix Révélation de la SGDL 2014.

Extrait

Tout bas, nous, en attendant qu’elles rentrent, on plante dans le ciel les racines du rêve et on voit apparaître, au loin, puis tout près, la même petite fille triste.
La même magnifique petite fille.
Elle descend des séries d’escaliers devant chez Nisrine la marchande de jouets, les descend et les remonte les genoux couverts de bleus. Et dans son regard, malheur, on sait qu’il n’y a personne. Nulle part on ne l’attend.
Nos mères, toujours aux portes de nos pensées, nous disent que nous la rencontrerons bientôt, cette petite fille, à la fin de l’été c’est sûr, quand on se séparera, elles et nous, elles et moi. Car il faudra qu’on y arrive disent-elles, à se séparer, à ce que tu me quittes…
Mais nos mères ne pensent pas ce qu’elles disent et ce qu’elles disent, évidemment, en est la preuve, alors nous gardons le silence et nous sourions encore.

 

Revue de presse

Culture, le site de l’université de Liège, septembre 2014, par François Provenzano

Lire l’article

Blog de l’Association royale des artistes et écrivains de Wallonie, 21 avril 2014, par Michel Voiturier

Lire l’article

Luxemburger Wort, 1er mars 2014, par Claire Leydenbach

Roman de la fragmentation et du recentrement

Nos mères d’Antoine Wauters commencent par le récit d’un garçon dans un pays en guerre, entrecoupé du discours litanique d’une mère éplorée – « mon enfant, mon amour, ma brebis ». Si le personnage, Jean, se conjugue au pluriel, lui en même temps que cet amour maternel, s’il dit « nos mères » donc, c’est... Lire la suite

Imagine demain le monde, mars 2014, par Th.D.

Antoine Wauters a décidément l’écriture vive. D’abord poète et salué comme tel, il s’oriente désormais vers le roman avec la même prose dense et forte, loin des sentiers battus. Avec lui, écrire semble relever d’une impérieuse nécessité quand il parle de Nos mères. Il dit la tendre fusion, les mots que souffle l’amour maternel, mais aussi la... Lire la suite

Notes bibliographiques, mars 2014

Jean, douze ans, vit avec sa mère à Beyrouth. Son père est mort après avoir été arrêté et torturé par des milices. Jean vit solitaire au grenier, en compagnie d’amis imaginaires. La mère rendue folle de douleur par le drame, suicidaire, tremblant pour son fils, n’arrive plus à assumer son rôle et le confie à... Lire la suite

Site de la Librairie Le Failler (Rennes), mars 2014, par Camille

Lire l’article

Marianne, édition belge, 22 février 2014, par Jean-Roger Pesis

La vie est ailleurs

Entretien avec Antoine Wauters. Propos recueillis par Jean-Roger Pesis.

Avec Nos mères, l’écrivain Antoine Wauters apparaît comme la révélation littéraire belge de ces dernières années. Les critiques comme le public l’ont bien compris, puisque le Liégeois a été récompensé cette semaine par le Prix Première.

On ne peut pas toujours vivre, en... Lire la suite

Focus – Vif, 21 février 2014, par Ysaline Parisis

Antoine Wauters

Le Prix Première 2014, c’est lui. Avec Nos mères, le Liégeois travaille le roman d’apprentissage au corps et à la poésie. Révélation.

Quand on le rencontre en ce triste jour pluvieux et froid de février, Antoine Wauters vient d’oublier son écharpe dans un taxi. Une manie chez lui. « Je ne sais pas combien de... Lire la suite

La Libre, 21 février 2014, par Camille de Marcilly

Antoine Wauters primé

Ravi et étonné, Antoine Wauters a reçu le Prix Première hier, à la Foire du Livre de Bruxelles, sur le site de Tour&Taxis. Doté de 5000 €, ce prix décerné par un jury d’auditeurs de la Première récompense l’auteur d’un premier roman francophone.

Né à Liège en 1981, Antoine Wauters a suivi... Lire la suite

DH, 21 février 2014

Affabulateur précoce

Entretien avec Antoine Wauters.

Antoine Wauters a signé, chez Verdier, un très joli texte sur l’enfance, la construction de soi et la force de la résilience.

Pour son dernier livre, Césarine de nuit, paru l’an dernier, Antoine Wauters avait été deux fois récompensé. Un prix de poésie et l’autre de roman, « parce que c’était... Lire la suite

Le Carnet et les Instants, nº 180, 1er février 2014, par Daniel Laroche

Un roman de la résilience

Jeune garçon très imaginatif, passionné de musique et d’opéra, Jean vit seul aux côtés d’un grand-père malade et d’une mère à la fois aimante, tyrannique et anxieuse. L’époque et le pays sont imprécis, mais l’on découvrira peu à peu qu’il s’agit d’un village libanais, non loin de Beyrouth, durant la... Lire la suite

La Quinzaine littéraire, 16 janvier 2014, par Gabrielle Napoli

Trouver sa langue maternelle

Antoine Wauters, auteur belge connu surtout pour sa poésie, propose aujourd’hui un roman, Nos mères, dans lequel un jeune garçon confronté à la barbarie de l’Histoire endosse progressivement son habit d’écrivain. Le souffle poétique de Wauters est renforcé par des extraits de poèmes d’Andrea Zanzotto, de Josep M. Sala-Vaildaura, de Juan Gelman,... Lire la suite

Le Soir, 11 janvier 2014, par Pierre Maury

Antoine Wauters, de la poésie au roman

Entretien avec Antoine Wauters. Propos recueillis par Pierre Maury.

La langue saisit d’abord le corps et l’esprit, par son rythme, par une cohabitation faite d’évidence entre la parole et le regard, l’un et l’autre posés sur la page et déjà projetés plus loin. Antoine Wauters, dans Nos mères, confirme tout... Lire la suite

Blog de la Libraire Quai des brumes (Strasbourg), 9 janvier 2014, par Sébastien Le Benoist

Lire l’article

Radio et télévision

« J’aime beaucoup ce que vous faites », La Première (RTBF), par Jérôme Colin, jeudi 17 avril 2014, de 17h à 18h
« 50° Nord », Arte Belgique, par Éric Russon, vendredi 14 mars 2014, à 20h
« Tout le monde y passe », La Première (RTBF), par Xavier Vanbuggenhout, jeudi 13 mars 2014, de 9h à 9h50
« Livrés à domicile », La Trois (RTBF), par Thierry Bellefroid, Nos mères recommandé par Laurent Dehossay, lundi 10 mars 2014
« Livrés à domicile », La Trois (RTBF), par Thierry Bellefroid, en direct de la Foire du livre de Bruxelles, samedi 22 février 2014
Télé Bruxelles, par David Courier, en direct de la Foire du livre de Bruxelles, jeudi 20 février 2014, de 13h45 à 15h15
« Émission spéciale Prix Première », La Première (RTBF), par Corinne Boulanger et Laurent Dehossay, en direct de la Foire du livre de Bruxelles, jeudi 20 février 2014, de 13h31 à 14h
« JT », La Première (RTBF), par Laurent Dehossay, n direct de la Foire du livre de Bruxelles, jeudi 20 février 2014, à 13h30
« Un autre jour est possible », France Culture, par Tewfik Hakem, jeudi 13 février 2014, de 6h à 6h30
« La librairie francophone », France Inter, par Emmanuel Khérad, samedi 8 février 2014, de 15h à 16h
« Tout le monde y passe », La Première (RTBF), par Pascal Claude, mercredi 12 février 2014, de 9h à 11h
« Dans quelle éta-gère… », France 2, par Monique Atlan, mardi 11 février 2014, à 9h05, avant la météo de la nuit et à 5h50
« Le carnet du libraire », par Anne Marelle (Librairie Marelle à Amiens), France Culture, vendredi 17 janvier 2014, à 14h56
« 50 degrés nord », Arte Belgique, par Barbara Abel, jeudi 16 janvier 2014
« L’Ardent parler », RTC, Télé Liège, du jeudi 16 au dimanche 19 janvier 2014