Paysage et ornement

Art, architecture, cinéma

Textes réunis par
Didier Laroque et
Baldine Saint-Girons

24 x 22 cm à l’italienne
89 illustrations en noir et blanc

224 p.

32,45 €

ISBN : 978-2-86432-432-4

Parution : avril 2005

Les publications savantes consacrées au paysage abondent et portent sur mille aspects qu’on lui reconnaît, mais sait-on dire foncièrement et assurément de quoi il s’agit ?

En désirant parvenir à quelque certitude, nous avons lié ici la compréhension du paysage à celle de l’« ornement », entendu dans son sens antique et architectural d’ordre ; car il nous apparaît que cette vertu d’ordination éclaire d’une manière inédite et pertinente l’énigme du paysage.

En effet, l’ornement pourrait bien se confondre avec la sagesse qui s’ajoute au pays, celle qui paraît sur les tableaux de Poussin rythmés par l’imitation de Palladio, ou dans les œuvres du Lorrain qui progressent régulièrement en profondeur depuis l’harmonie d’un monument, jusqu’à l’horizon portant le poids du ciel comme une colonne reçoit une architrave.

Le paysage se donnerait pour le lieu où architecture et peinture passent l’un en l’autre, où la crise architecturale cosmique des lumières se pressent et s’accomplit ; de telle sorte qu’au rebours de l’apparence, ne serait en question aucune image de la nature : son absence même deviendrait éloquente.

Recueillant diverses études de théorie des arts et des lettres unis dans ce même objet de pensée, le présent ouvrage comporte quatre parties distinctes : une définition générale de son propos, où paysage et ornement sont évalués séparément et conjointement ; une réflexion sur l’architecture et le disegno dans leur relation à la nature et à l’espace ; une interrogation portant sur la spécificité de la peinture de paysage, puis sur ses formes variées et sur le Land Art ; une étude enfin de paysages littéraires spécifiques : ceux de Hoffmann, de Hugo et de Pessoa.

 

Textes de :

Pierre Caye

Michel Collot

Jacques Dewitte

Christian Doumet

Yolaine Escande

Céline Flécheux

Anne Léon-Miehe

Andoche Praudel

Serge Trottein

Revue de presse

La Lettre du paysage, par Alain Mascarou

Dans Paysages avec figures absentes, Philippe Jaccottet nous rappelle ainsi la définition du mot « cosmos » : « il a signifié d’abord, pour les Grecs, ordre, convenance ; puis monde ; et la parure des femmes. » Telle qu’elle est retrouvée à l’initiative de Didier Laroque et Baldine Saint Girons, l’injonction du paysage invite à re-parcourir ce chemin de sens perdu. Les... Lire la suite

Techniques et architecture, par Arnault Bonfanti

Alors que le paysage est abondamment glosé, sait-on le définir de façon ferme ? Il peut paraître surprenant d’en lier la compréhension à une notion aussi décriée que celle d’ornement. Pourtant, entendu dans son sens premier d’ordination (orner et ordonner ont en effet la même racine), il semble singulièrement éclairer la question du paysage, dont l’apparition... Lire la suite

Critique d’art, par Frédéric Pousin

Dans Paysage et ornement, Anne Léon-Miehe défend l’idée que, saisi qu’il est entre fiction et description, le paysage est avant tout produit par le langage, récusant ainsi le rapport à la peinture comme principe même du paysage, rapport qu’avaient défendu les premières études théoriques fondatrices, que ce soient les travaux sur l’origine du mot paysage ou les... Lire la suite