sabbatai_tsevi
Sabbataï Tsevi
Le Messie mystique (1626-1676)

Verdier/poche

Traduit de l’anglais par Marie-José Jolivet et Alexis Nouss. Première édition épuisée (parue dans la collection « Les Dix Paroles », 1983)

1008 p.

26,88 €

Epub : 18,99 €

PDF : 18,99 €

ISBN : 978-2-86432-556-7

Parution : octobre 2008

La figure de Sabbataï Tsevi, le messie de Smyrne, hante l’histoire juive ainsi que l’histoire des mouvements apocalyptiques, d’autant qu’elle est restée très longtemps totalement inexplorée. Cette grande œuvre de Gershom Scholem entreprend une évocation détaillée du personnage, qui, dans toute l’Europe et en Orient, apparut comme le messie. C’est le fond même de la vague à la fois insurrectionnelle et religieuse qui est sondé à travers ses manifestations publiques comme à travers ses récits. Comment presque tout un peuple a cru à un moment à la fin du monde et s’y est activement préparé, comment le fol espoir de délivrance bouleversa les données historiques concrètes et l’ordre social ordinaire pour s’effondrer ensuite et jeter dans le désarroi le monde juif abusé, c’est la question à laquelle ce livre tente de répondre. Aborder l’histoire dans l’horizon de ce qu’imaginent les hommes et non sous l’angle étriqué de leurs conditions d’existence matérielle, tel est l’apport de Gershom Scholem à la démarche historique qui la renouvelle en profondeur.

Revue de presse

Le Nouvel Observateur, 20 janvier 1984, par François Furet

La lumière noire de Sabbataï Tsevi

« Contre une tradition qui réduisit le judaïsme à un rationalisme de la loi, Gershom Scholem nous restitue les potentialités mystiques de la pensée juive ».

Voici qu’arrive ce qu’on n’attendait plus : le grand livre de Gershom Scholem, son travail central, consacré au messie juif smyrniote... Lire la suite

Information juive, mars 1984, par Arnold Mandel

Le Sabbataï de Gershom Scholem

Le millésime du déroulement des successifs épisodes du mouvement sabbataïste, la seconde moitié du XVIIe siècle, fut l’époque d’un très grand trouble spirituel et moral dans le monde juif, sans doute le plus grand dans l’histoire des juifs de la Diaspora.

Si l’erreur, même bien intentionnée, suscitée et stimulée par la ferveur,... Lire la suite

Tribune juive, 27 janvier 1984, par Henri Smolarski

Le messie de Smyrne

Faux messie au XVIIe siècle, Sabbataï Tsevi a soulevé l’enthousiasme des populations juives. Gershom Scholem lui a consacré une vaste étude enfin traduite en français.

[…] La haute et étrange figure de Sabbataï Tsevi messie de Smyrne, ses aventures, toute « cette vague insurrectionnelle et religieuse » qui a déferlé sur... Lire la suite

La Quinzaine littéraire, 1 avril 1984, par Jean-Michel Rey

Un des moments essentiels de l’histoire juive au XVIIe siècle

Dans une lettre de 1937, Gershom Scholem écrivait ceci : « Ce n’est absolument pas par inadvertance que je suis devenu kabbaliste. Je savais ce que je faisais, je m’étais seulement imaginé une entreprise beaucoup plus simple qu’elle ne l’est en réalité. Lorsque je m’apprêtai à revêtir le... Lire la suite

L’Âne, mars 1984, par Charles Mopsik

« Le messie mystique »

« Il connaît des états douloureux. Nathan le convainc qu’ils sont signes de sa messianité. Dès lors, Sabbataï Tsevi entraînera les foules, et certains enthousiastes jusque dans l’apostasie. »

Un grand roman historique ? Une étude des mouvements religieux ? Un traité sur le mauvais usage du messianisme ? Le portrait d’un malade... Lire la suite

Libération, 13 janvier 1984, par Pierre Vidal-Naquet

Gershom Scholem : utopie, politique

La traduction de deux œuvres majeures de Scholem, ami et grand historien de la mystique juive, mort en 1982, illustre le regain.

Gershom Scholem appartient à ce petit groupe de juifs allemands qui, avec une conscience anticipatrice de ce que leur condition avait de précaire, choisirent... Lire la suite