Théorie des maisons
L’habitation, la surprise

Art, architecture, cinéma

224 p.

13,39 €

ISBN : 978-2-86432-664-9

Parution : octobre 2011

Théorie des maisons vise à mettre au jour – chez les penseurs modernes et contemporains parmi lesquels Benjamin, Deleuze, Derrida, Heidegger et Lévinas – une architecture qui, très souvent, ne se manifeste pas explicitement.

L’auteur se propose de nommer cette architecture cachée : « une maison », la maison des philosophes. Cette maison, qui n’est pas toujours thématisée et dessinée dans ses contours, il s’agit de chercher à la localiser et à la rendre perceptible, comme dans ces jeux de devinette où une figure surgit d’un coup et saute aux yeux.

Cet essai engage ainsi à un déplacement du regard. La « maison » ne se réduit plus aux visions du monde que le lecteur serait invité à habiter. Une maison n’est pas une image (pas plus qu’un visage n’est une image). C’est, au contraire, à partir de la maison que le monde se dispose pour être éventuellement contemplé en une vision.

Théorie des maisons n’est pas une réflexion sur la maison qui est en vue mais elle cherche à montrer que la maison est un instrument de la vision.

Revue de presse

AMC, décembre 2013

Ces maisons qui nous habitent

« Pourquoi réactiver ce vocable de maison quand le temps de la maison a passé », demande le philosophe Benoît Goetz, à l’heure du logement collectif et de la fin des certitudes architecturales. Enseignant dans les écoles d’architecture, il présente son essai comme ce qui pourrait être des maisons le premier tome... Lire la suite

CCP, octobre 2012, par Pierre Parlant

« Le temps de la maison est passé » ; la formule d’Adorno, citée par Benoît Goetz, pourrait à elle seule désactiver le projet voire rendre caduque la consistance d’un ouvrage se donnant pour ambition une Théorie des maisons. Mais en montrant qu’il s’agit aujourd’hui de penser l’habiter dans d’autres termes que ceux qu’inspire la nostalgie, Goetz parvient à proposer une... Lire la suite

Revue philosophique de la France et de l’étranger, nº 3, 2012, par Yves Lorvellec

Il n’est pas ici directement question d’architecture, avertit l’auteur, mais de son envers : « les domaines infiniment variés de l’habiter », et plus précisément de l’habiter comme gestes et manières des habitants (p. 9 et 11). L’annonce est modeste, car l’ouvrage traite de bien d’autres choses encore – et d’abord, car tel est son fil directeur, des relations entre... Lire la suite

L’Architecture d’aujourd’hui, juin 2012, par Francis Marmande

Lire, construire, comprendre

Vendredi 11 mai 2012, Paris. École nationale d’architecture de la rue de Flandres (19e arrondissement). Température extérieure. 12 °C. Trois philosophes s’adressent aux élèves de l’école : Jean-Luc Nancy, Aurélien Barrau et Benoît Goetz. Les deux premiers ont écrit ensemble Dans quels mondes vivons-nous ? (éditions Galilée), tandis que Goetz est l’auteur de La Dislocation et Théorie des maisons (Verdier). Par... Lire la suite

Urbanisme, mai 2012, par Chris Younès

Dans une note, Benoît Goetz présente cet ouvrage comme un « aperçu de philosophie contemporaine à destination des étudiants des écoles d’architecture ». En fait, c’est à un voyage dans l’habiter, ce « double de l’architecture », que tout lecteur est initié, avec comme motif la « maison des philosophes ». Ce concept s’élabore à partir d’une relecture de l’ouvrage... Lire la suite

Chimères, mars 2012, par Manola Antonioli

Logique(s) de l’habitation

Après son remarquable et très remarqué ouvrage sur La Dislocation1 des espaces contemporains, le philosophe Benoît Goetz (spécialiste de l’architecture) publie Théorie des maisons. Présenté par l’auteur comme le premier tome d’un futur Aperçu de philosophie contemporaine à destination des étudiants des écoles d’architecture, cet ouvrage choisit de n’aborder les liens entre architecture et philosophie qu’« indirectement », c’est-à-dire en... Lire la suite

Philosophie magazine, décembre 2011, par M. Dau

Habiter le monde

Pour Benoît Goetz, il n’y a pas une maison mais toujours des maisons. « Ce n’est qu’en l’habitant que l’on fait vraiment de la maison une maison », notait déjà Heidegger ; il y a donc autant de maisons qu’il y a d’arts d’habiter l’espace. Par ce geste qui consiste à travailler le concept... Lire la suite

Le Monde des livres, 11 novembre 2011, par Roger-Pol Droit

 Théorie des maisons. L’habitation, la surprise, de Benoît Goetz : une maison dans la tête

Les maisons, ce sont les philosophes qui en parlent le mieux. Surtout quand ils parlent d’autre chose. Par exemple de l’habitude, des ritournelles, des gestes, des allers et venues. Tel est, au plus bref, le thème développé par le bel essai de... Lire la suite

Radio et télévision

« Métropolitains », par François Chaslin, France Culture, dimanche 18 décembre 2011 de 16h à 17h

« Le Journal de la philosophie », par François Noudelmann, France Culture, mercredi 23 novembre 2011 de 10h50 à 11h