Traité de la Providence

Philosophie

Édition, introduction et traduction de l'arabe par Pierre Thillet. Ouvrage bilingue

272 p.

15,01 €

ISBN : 978-2-86432-395-2

Parution : octobre 2003

Nulle part dans son œuvre, Aristote n’a traité de la Providence. Avant lui, Platon l’avait fait longuement dans les Lois. Plus tard, les stoïciens en consacrent la question, que nulle école philosophique ne pourra plus éluder. C’est d’Alexandre d’Aphrodise, l’exégète du corpus aristotélicien, qui vécut au troisième siècle, que nous tenons sur cette question l’exposé doctrinal, conforme à l’esprit grec du péripatétisme, le plus sûr et le plus complet.
De cet exposé ne nous est parvenue que la version arabe dont nous donnons ici l’édition.
Fruit d’un inestimable travail de recherche philologique, riche d’un apparat critique complet, elle vient combler une lacune majeure dans la connaissance de l’aristotélisme.

Revue de presse

Bulletin critique des annales islamologiques, nº 22, 2006, par Jean Jolivet

Ce livre est à double entrée : dans un sens les pages, tournées de droite à gauche, sont imprimées en français ; le livre posé sur l’autre plat, les pages se tournant de gauche à droite et imprimées en arabe, elles portent le texte arabe du Traité de la Providence (Maqala fi-l-­‘inaya) (p.1‑24), l’apparat critique (p. 25-28), un index... Lire la suite

Radio et télévision