Visage continu
La pensée du Retour chez Emmanuel Lévinas

Philosophie

144 p.

11,66 €

ISBN : 978-2-86432-289-4

Parution : octobre 1998

Si le Dieu de la Bible ne peut être défini au moyen de prédications et d’attributions logiques, le discours philosophique peut-il supporter le non de Dieu ? Si le premier mot du sensé est biblique, faut-il dire que le dernier mot est grec ? Comment comprendre alors que le premier mot fasse retour à l’époque de la « fin de la philosophie » ? Au cœur de cette interrogation : l’entente de la Parole de Dieu dans le Visage, selon Emmanuel Lévinas.
Si le Visage d’autrui se donne à l’intelligibilité phénoménologique, la visitation même du visage implique l’intelligibilité éthique « de ce qui n’est pas de ce monde ». Plus encore : elle commande la sainteté. Sainteté que dire le paradigme du « Visage continu » d’Adam. La philosophie « positive » de Lévinas s’entend, ici, comme appartenant à la grande pensée du Retour où se sont essayés les Juifs européens, « entre l’hitlérisme incessamment pressenti et l’hitlérisme se refusant à tout oubli ».

Revue de presse

Libération, 14 janvier 1999, par Robert Maggiori

Ancien chef de la Gauche prolétarienne, dernier secrétaire de Sartre, Benny Lévy, aujourd’hui, écrit « le nom de D. », n’osant pas prononcer l’imprononçable. Ce n’est pas par excès de religiosité : le Nom, et le nom de Dieu, est au centre de la réflexion qu’il livre dans le Visage continu, dont les thèses firent d’abord l’objet d’un séminaire tenu,... Lire la suite

Bulletin critique du livre français, décembre 1998

L’audace est-elle de s’engager sur des voies difficiles ? Emmanuel Lévinas s’interroge lui-même sur l’audace du retour dans le temps de l’histoire universelle et du lien « où se consume proprement ce qu’il convient d’appeler la philosophie occidentale ». C’est ainsi toute la propédeutique à une philosophie qui s’étend vers la lettre de l’Écriture, ce vieux discours, naguère... Lire la suite

Le Monde, 4 décembre 1998, par Bernard-Henri Lévy

Ceux qui ont croisé Benny Lévy à la fin des années soixante se souviennent d’un terrible jeune homme, qui se faisait appeler Pierre Victor et régnait sur « la Gauche prolétarienne ». Il était énigmatique et savant. Laconique et véhément. Il avait le goût, mais aussi le mépris, des grandes éruditions. Il vivait parmi les livres tout... Lire la suite

Information juive, octobre 1998

Entretien avec Benny Lévy

Dans Visage continu, vous faites une plongée au cœur de la philosophie de Lévinas. Vous considérez que La Pensée du Retour, anime toute son écriture.

Pour moi, il y a là l’idée que, pour la pensée, il faut faire retour au sens biblique. Mais cette définition peut se déployer : cela peut aussi... Lire la suite