Pierre Silvain

Né au Maroc, de parents d’origine limousine. Enfance passée dans le bled, études secondaires à Casablanca, école des Beaux-Arts, puis études de droit à Rabat, à l’issue desquelles il entre dans l’administration des Finances où il fait carrière, parallèlement à ses activités littéraires. Quitte le Maroc après l’indépendance de ce pays, en poste à Sarrebruck, avant son affectation à Paris. Collaboration à la revue Réalités secrètes, dirigée par René Rougerie et Marcel Béalu. Voyage en Chine, l’année précédant la Révolution Culturelle. Aux États-Unis, rencontre Carson McCullers, à laquelle il dédie un de ses livres, La Fenêtre. Nombreux autres voyages, notamment au Japon, en URSS, au Proche-Orient, en Ouzbékistan, en Europe Centrale. A été membre du PEN-Club. Membre fondateur de l’Association Noésis, pour le développement des cultures francophones et hispanophones. Pierre Silvain est mort le 30 octobre 2009 à Paris.

Chez d’autres éditeurs

Le Côté de Balbec, essai, L’Escampette, 2005

Les Chiens du vent, poésie, sur des encres de Jean-Claude Pirotte, Cadex, 2002

Le Brasier, le fleuve, essai, Gallimard, coll.« L’un et l’autre », 2000

Petites proses voyageuses, avec des illustrations de C. Deblé, Cadex, 1998

Dans la nuit de Médée, roman, Hors Commerce, 1998

La Gloire éphémère de Joao Matos, roman, Julliard, 1995

Détours, proses, Rougerie, 1994

Les Chemins de la terre, proses, Rougerie, 1992

Le Guetteur invisible, récit, avec des photographies de P. Schwartz, Noésis, 1990

L’Empire fortuné, roman, Manya, 1985

Le Regard du serpent, roman, Mazarine, 1985

Une douleur d’amour, roman, Fayard, 1983

Les Espaces brûlés, récit, Mercure de France, 1977

Le Grand Théâtre, roman, Mercure de France, 1973

Mélodrame, théâtre, Gallimard, 1971

Les Eoliennes, roman, Mercure de France, 1971

La Promenade en barque, roman, Mercure de France, 1969

Zacharie Blue, roman, Mercure de France, 1968

La Fenêtre, roman, Mercure de France, 1966

La Dame d’Elche, roman, Mercure de France, 1965

L’Air et la chanson, roman, Plon, 1964

La Chair et l’ombre, roman, Plon, 1963

La Part de l’ombre, roman, Plon, 1960

Annexes

Hommages à Pierre Silvain

Assise devant la mer, de Pierre Silvain : au temps bouleversant du ressouvenir

Le Monde des livres, 13 novembre 2009, par Monique Petillon

Mort le 30 octobre à Paris, Pierre Silvain élaborait, dans la plus grande discrétion, une œuvre exigeante et subtile. Parmi une trentaine d’ouvrages, nombre de romans (dont le premier, La Part de l’ombre, avait paru chez Plon en... Lire l'article