Deux traités de mystique juive
Le Traité du puits, Le Guide du détachement

Les Dix Paroles

Traduit du judéo-arabe, introduit et annoté par Paul B. Fenton. Préface de Georges Vajda

336 p.

21,81 €

ISBN : 978-2-86432-057-9

Parution : juin 1987

Si au singulier elle est synonyme de cabale, la mystique juive est multiple, comme le prouvent ces deux ouvrages représentatifs d’un courant spirituel encore trop mal connu.
Exhumée des manuscrits de la genizah du Caire, la théosophie des Hassidim d’Orient, dévoile progressivement ses mystères saisissants. Prétendue héritière d’une antique tradition ésotérique, elle contribue à l’éclosion de la cabale en Terre sainte. À la fois philosophie et mystique, elle se situe à la confluence du soufisme islamique et du piétisme rabbinique, où tombent les voiles entre Israël et Ismaël.
Secte syncrétiste et secondaire, dira-t-on. Pourtant ses porte-parole sont les descendants directs du plus illustre champion du judaïsme rabbinique, Moïse Maïmonide (1135-1204), dont on a longtemps cru que l’œuvre marquait la fin de la créativité juive en Orient.
Ces deux traités traduits pour la première fois en français sont deux manuels spirituels issus de cette étonnante dynastie de dirigeants égyptiens. Exhortations ascétiques et itinéraires mystiques, ces écrits représentent la tentative la plus poussée d’une synthèse entre la mystique islamique et l’éthique judaïque.

Revue de presse

Studia islamica, par Michel Chodkiewicz

Il y a quelques années, Paul Fenton avait publié à Londres une édition critique du texte judéo-arabe et une traduction anglaise du Traité du Puits d’Obadia b. Maïmonide (ob. 1265), petit-fils de l’auteur du Guide des égarés (1). Il nous offre à présent, avec une introduction largement développée, une traduction française de ce même traité suivie de celle d’un... Lire la suite

Tribune juive, 15 décembre 1994, par Laurent Cohen

Juifs et Soufis en terre d’Islam

Aujourd’hui, l’évocation du mouvement hassidique nous renvoie quasi systématiquement à la figure du Baal Shem Tov et aux contrées d’Europe orientale du XVIIIe siècle. Pourtant, il est une confrérie piétiste qui se développa cinq cents ans plus tôt en Orient musulman dont la vivacité, mais surtout, les racines et les influences... Lire la suite

Pardès, juillet 1988, par Christian Jambet

Voici un ouvrage qui devrait faire date, aussi bien dans les études juives que dans celles qui sont consacrées à la spiritualité islamique. Mieux, il révèle un univers intellectuel où les conflits qui opposent les religions, dans leur aspect exotérique, perdent tout sens, où il est démontré que l’on peut rester attaché, sans compromis, à... Lire la suite