le_lieu_et_le_moment
Le Lieu et le moment

Collection jaune

128 p.

13,50 €

ISBN : 978-2-86432-783-7

Parution : février 2015

Des instants montent du passé comme des bulles, à la rencontre des phrases qui les rendent toujours présents et visitables.

Ainsi se compose une autobiographie fragmentaire sans légende ni récit du moi. Elle est faite de lumières, d’intuitions enfantines et d’étonnements sensibles. C’est aussi une brassée d’images aiguës et souvent ironiques, où se donnent à voir une enfance des années cinquante aimantée par la littérature, des rêves d’errance soixante-huitards, les surprises d’une vie dans la parole et la force du monde tel qu’il est, de Ploiești à Nawalgar ou de Cluj à Shangaï.

Extrait

Je rêve d’une page de vélin lumineux où viendraient s’inscrire directement ma pulpe mentale de mes mots, et la vie elle-même (quelque chose comme l’unique rouleau de papier sur lequel Jack Kerouac a dactylographié en continu On the road mais sous une forme immatérielle et brillante). Parfois, j’y parviens, la vie devient livre. Il suffit qu’une nuit, sous le métro aérien, une femme à la robe cerise surgisse de derrière un pilier avec un chat presque sauvage qui crache dans ses bras : et je rentre l’écrire. La puissance de cette conversion verbale me sidère, et, par périodes, transfigure ma vie.

Revue de presse

Initiales magazine, juin 2015, par David Rey

Autoportrait de l’auteur et inventaire fragmenté d’une vie, il s’agit d’un titre emblématique de la direction éminemment novatrice et poétique qu’ont pris les éditions Verdier ces cinq dernières années. Des jaillissements de l’enfance à la déflagration de mai 68, des années de voyage à la théorie littéraire, Jenny interroge le récit et sa mémoire propre,... Lire la suite

La Nouvelle Quinzaine littéraire, 16 avril 2015, par Marie Fontana

Douceur du fragment

La douceur, donc, rondeur presque, comme celle des « fruits alourdis des bébés endormis qui soudain pèsent à nos coudes ». Les fragments, pourtant, leur discontinuité qui nous chahute un peu, de lieu(x) en moment(s), leur brièveté qui découpe des pans de réel pour les scruter d’un œil acéré. Mais alors ?... Lire la suite

Tribune de Genève, 14 avril 2015, par Marianne Grosjean

Laurent Jenny livre un à un ses souvenirs sensoriels

Lire l’article

Le Monde, vendredi 27 février 2015, par Éric Chevillard

Souvenirs à venir

Nous avons un problème et c’est un problème tenace, un problème insoluble : nous habitons à la fois le temps et l’espace. Nous évoluons dans ces deux dimensions et chacune voudrait absorber tout notre être, le confisquer absolument. Cette tension est source d’angoisse. Nous craignons pour notre intégrité. Le corps se déchire, l’esprit... Lire la suite

Radio et télévision

« Entre les lignes », par Jean-Marie Félix, RTS, lundi 9 mars 2015, de 11h à 12h

« Carnet nomade », par Colette Fellous, France Culture, samedi 7 mars 2015, de 20h à 21h

« Un livre, un jour », par Olivier Barrot, France 3, vendredi 6 mars 2015, à 17h20

« Le Rendez-vous », par Laurent Goumarre, France Culture, mardi 10 février 2015, à 19h