Le Sicle du sanctuaire
Chéquel Ha Qodech

Les Dix Paroles

Traduction, annotation et introduction par Charles Mopsik

320 p.

19,27 €

ISBN : 978-2-86432-233-7

Parution : mars 1996

Auteur d’un grand nombre de traités et de commentaires cabalistiques, rabbi Moïse ben Chem Tov de Léon (Castille, 1240-1305) est surtout connu du grand public parce qu’il est considéré comme le rédacteur de la majeure partie du Zohar.
Le Sicle du sanctuaire, œuvre qu’il signa de son propre nom, est d’une importance capitale au moins à deux titres : il nous propose un exposé systématique et quasiment exhaustif de la cabale théosophique de son temps, et confronté au Zohar, il nous en offre une meilleure intelligence. Écrit en 1292 dans la ville de Guadalajara, cet ouvrage élabore une présentation globale du système des sefirot (les émanations) et recèle l’une des synthèses les plus denses de la pensée cabalistique.
La présente traduction est accompagnée de multiples notes qui renvoient aux textes parallèles duZohar, aux autres écrits de Moïse de Léon et à ceux des cabalistes contemporains. Établie d’après l’édition imprimée et les manuscrits, c’est la première version en langue européenne d’un écrit de ce grand maître du judaïsme médiéval qui nous livre quelques-unes des clés indispensables à l’étude de la mystique juive.

Revue de presse

L’Arche, octobre 1996, par Maurice-Ruben Hayoun

Un intellectuel juif en Espagne

Charles Mopsik nous fait l’aubaine d’une bonne traduction française d’un texte important – leCheqel ha-qodesh – dans l’œuvre de Moïse de Léon, l’auteur de la partie principale du Zohar. Comment cet intellectuel juif d’Espagne, né en 1240 et mort en 1305, a-t-il pu opérer une telle mutation qui le conduisit de la rigueur conceptuelle d’un... Lire la suite