les_jardins_de_la_terre
Les Jardins de la terre
Pêle-mêle 2

Critique, linguistique

112 p.

14,50 €

ISBN : 978-2-86432-775-2

Parution : octobre 2014

On trouvera dans ces pages six lectures assez diverses, de par la nature des écrivains qui y sont pris comme objet de commentaire, assez voisines pourtant par la tenue des partis pris qui s’y sont donné cours, et lieu. Ainsi une description de la chambre sensitive chez Proust, ou une analyse du fleuve fantasmatique pour Giono. Dans le courant d’une lecture qui se voulait à la fois écoute de la lettre textuelle, et reprise de l’ordre profond des paysages, on a rencontré des romancières et romanciers aussi originaux que Daniel Guillaume, Marilyne Desbiolles, Maylis de Kerangal, toutes œuvres où s’écrit déjà, il me semble, un véritable futur de littérature. Sans oublier un petit salut final à une forme différente d’écriture, la policière, avec le talent singulier de Fred Vargas.

La critique, alors, ici ? Un intérêt sans doute, soutenu, pour ces espaces ambigus, à la fois pulpeux et menacés, que Nietzsche nommait, un peu utopiquement, peut-être, les « jardins de la terre ».

 

 

Table

 

Proust, en chambre

Autour de L’Arbre transformé (Daniel Guillaume)

Un roman cantorien ? (Marilyne Desbiolles)

Plonger (Maylis de Kerangal)

Une relation d’inconnu (Fred Vargas)

Camargue (Jean Giono)

 

Le toucher des textes et le grain des mots, par Jean-Claude Mathieu

Revue de presse

Le Magazine littéraire, mai 2015, par Alexandre Gefen

La corde sensible

Monstre sacré de la critique universitaire, il a préféré à l’aridité théorique l’empathie avec l’imaginaire des écrivains. Le nonagénaire est toujours un lecteur attentif.

À ceux qui pensent que la critique universitaire est nécessairement absconse et technique, coupée de la littérature au présent et agitée par des conflits picrocholins et des... Lire la suite

Nouvelle Quinzaine littéraire, 16 mars 2015, par Daniel Bergez

L’art de Jean-Pierre Richard

À quelques mois d’intervalle viennent de paraître le dernier recueil critique de Jean-Pierre Richard, Les Jardins de la terre (expression empruntée à Nietzsche), et un recueil d’hommages, Jean-Pierre Richard, critique et écrivain. Ces deux ouvrages se complètent heureusement en donnant à mieux comprendre le regard que le critique porte sur... Lire la suite

Le Nouvel Observateur, 24 décembre 2014, par Didier Jacob

Pour qui tient Jean-Pierre Richard, depuis ses somptueuses analyses de Littérature et Sensation, parues il y a un demi-siècle, pour le pape de la critique littéraire, la parution de ce nouveau recueil sera reçue comme un délice et comme un événement. Giono, Proust, mais aussi Maylis de Kerangal et l’écriture policière de Fred Vargas :... Lire la suite

Radio et télévision

« L’Essai du jour », par Jacques Munier, France Culture, vendredi 2 janvier 2015, de 6h38 à 6h43