Le petit garçon sur la plage

Chaoïd

Roman.

128 p.

13,00 €

Epub : 9,99 €

ISBN : 978-2-86432-2931-2

Parution : août 2017

« C’est un petit garçon couché sur le sable de cette plage de nulle part, de n’importe où, où il n’y a rien et où il n’y a personne, où la mer n’a pas de couleur et où il n’y a pas de ciel, pas de vent, pas de bruit, pas de lumière. Le petit garçon est couché sur le ventre. Tourné légèrement de trois quarts, vers nous. »

Un soir d’été, un homme, dans une salle de cinéma, est bouleversé par l’image d’un enfant abandonné sur une plage. Quelque temps plus tard, une autre image, d’un autre enfant, sur une autre plage, vient en écho raviver en lui cette émotion violente et incompréhensible. Ces deux images, s’embrasant au contact l’une de l’autre, vont révéler les fêlures intimes de cet homme qui jusqu’alors se croyait à l’abri des soubresauts du monde et des remuements du cœur. De réminiscences en visions, sa vie vacille en silence, débordée par une lame de fond qui renverse et transfigure tout sur son passage : les certitudes, les beaux jours insouciants, l’enfance perdue, ses mystères et ses châteaux de sable, et le regard fragile, d’amour et d’effroi mêlé, que portent sur leurs fils les hommes qui sont un jour devenus des pères.

Extrait

 

Vidéo de la librairie Mollat

Revue de presse

Le Figaro littéraire, 9 novembre 2017, par Thierry Clermont

Une grande peur d’enfant Portrait d’un père de famille hanté par quelques images violentes

« Cette grande tristesse qu’il emporte avec lui, cette mélancolie soudaine et lourde où palpite en douce une grande frayeur, une grande peur d’enfant, de très loin remontée, qui le suit, qui l’escorte jusqu’au bout, jusqu’au seuil de chez lui, et après... Lire la suite

artpress, octobre 2017, par Étienne Hatt

Le deuxième roman de Pierre Demarty est un livre âpre dont la violence sourde finit par céder la place à une sérénité retrouvée. Il part de la description de deux images et de leurs puissants effets sur un homme de quarante ans que rien ne prédisposait à fondre ainsi en larmes. Ces deux images montrent... Lire la suite

Blog de la Librairie Ombres Blanches (Toulouse), 7 septembre 2017, par Christian Thorel

Lire l’article

Les Echos, 1er septembre 2017, par Alexandre Fillon

Sur le sable

Traducteur à qui l’on doit, notamment, les versions françaises de L’Année de la pensée magique de Joan Didion et des Maraudeurs de Tom Cooper, Pierre Demarty est éditeur de littérature étrangère au Seuil. Avec En face (Flammarion 2014, repris en Livre de Poche), il arpentait avec brio des sentiers fréquentés avant lui... Lire la suite

Le Monde des livres, 1er septembre 2017, par Florence Bouchy

Deux images d’enfants

Des existences ordinaires, Pierre Demarty aime les fissures. Les moments où celles-ci se révèlent sans véritable signe annonciateur, les affects qui surgissent au cœur de la banalité, les impulsions inexpliquées à l’occasion desquelles bifurque une vie apparemment sur les rails. Dans son premier roman (En face, Flammarion, 2014), son héros abandonnait le... Lire la suite

La Nouvelle Revue Française, septembre 2017, par Stéphanie Cochet

Comment on pleure, se demande Pierre Demarty ?

Un homme se dirige un soir de solitude estivale vers un cinéma, tandis que sa femme et ses deux fils sont partis en vacances. Sur l’écran un film hollywoodien : une starlette héberge un extraterrestre sous ses jolis traits d’humaine, pour mieux entraîner des hommes à l’arrière... Lire la suite

Charybde 27 : le Blog, 13 août 2017, par Marianne Loing

La dévoration des images ouvrant une béance dans la vie d’un père. Poignant et magnifique.

Lire l’article

Radio et télévision

« Dans quelle étagère ? », par Monique Atlan, France 2, 16 octobre 2017.

« Un livre un jour », par Olivier Barrot, France 3, 4 octobre 2017.