place_de_l_oie
Place de l’Oie

Collection jaune

192 p.

14,50 €

ISBN : 978-2-86432-760-8

Parution : avril 2014

C’était en 1973, j’habitais alors en Algérie, à Trouville, sur la corniche oranaise. J’avais dû revenir en France à l’occasion de vacances, peut-être était-ce pour les fêtes de Noël, je ne me souviens plus très bien. Avec mes parents nous étions venus aux Vans rendre visite à ma tante Claire, la sœur aînée de  mon père, celle que nous appelions (mes soeurs et moi) depuis l’enfance, Taty Claque, parce qu’elle  était plutôt pète-sec et distribuait assez généreusement les gifles quand l’occasion se présentait. Nous venions de terminer le repas et, comme j’évoquais mon projet d’acquérir une maison dans la région, Taty Claque s’était exclamée : « Va voir sur la place de l’Oie, je crois qu’il y a une maison à vendre. »

C’est ainsi que le narrateur devint propriétaire d’une maison aux Vans, en Ardèche, maison qu’il fréquente depuis lors assidûment. Aujourd’hui, il nous accompagne dans la visite des cinq niveaux, de la terrasse tropézienne à la double cave, en s’attardant sur chaque détail, sur l’histoire de chaque objet qui l’amènent à redécouvrir avec nous, et pour notre plus grand plaisir, ses vies antérieures, extérieures aussi, ses vies qu’il n’a qu’incomplètement vécues.

Extrait

Laissons les livres à présent et tous ces bibelots qui traînent sur les rayonnages, couteaux anciens, vieux portraits de famille, images, souvenirs. On s’accroche aux choses qui sont des ponctuations dans le flot continu du temps, ce flacon de verre contient la terre d’ocre récoltée sur le bord de la route, non loin des Eyzies, au pays de la Vézère et de la Grande Beune. Quand je le vois, je pense à Pierre Michon. Ce sont des lambeaux de ma vie minuscule qui traînent sur les rayonnages.

Revue de presse

Sud-Ouest, 20 avril 2014, par Gérard Guégan

Une maison dans le monde

Voilà plus de deux siècles, Xavier de Maistre, mis aux arrêts à la suite d’un duel, écrivit en quarante-deux jours, me semble-t-il, le fameux, du moins par son titre, Voyage autour de ma chambre. J’y ai songé en lisant le prière d’insérer du dernier livre de Jean-Jacques Salgon, Place de l’Oie. Sauf que, dès... Lire la suite

Livres hebdo, 3 avril 2014, par Al. F.

La maison

En 1973, alors qu’il habite en Algérie, sur la corniche oranaise, Jean-Jacques Salgon rentre en France. Et tombe sur une maison à vendre, près de celle de sa tante, la terrible et plutôt pète-sec « Taty Claque ». Le voici qui y entre en douce, visite les lieux et s’avoue séduit par le bric-à-brac qu’il... Lire la suite

Lire, mai 2014, par Clo Brion, Librairie Vendromme, Les Vans (07)

Le choix des libraires

À travers ce récit intime, Jean-Jacques Salgon nous invite dans un lieu qui lui est très cher, sa maison. Une belle allégorie du temps, depuis la naissance (le big bang) à la mort (les étoiles). Une visite littéraire dans laquelle chaque pièce minutieusement décrite raconte une histoire. Place de l’Oie, un... Lire la suite

La Quinzaine littéraire, 1er mai 2014, par Hugo Pradelle

Intérieurs

[…] « Les murs de ma maison sont les parois d’une caverne où traînent les lambeaux de mes vies antérieures, vies extérieures aussi, vies que je n’ai qu’incomplètement vécues. » Lorsque Jean-Jacques Salgon nous fait visiter la maison de vacances, sise place de l’Oie dans un village ardéchois, qu’il a acquise pour une bouchée de pain... Lire la suite

Hippocampe, mai-juin 2014, par Claude Chambard

Faire glisser la mémoire

J’ai toujours rêvé d’être le propriétaire de ma maison d’enfance, sise rue du Centre dans un petit village de Bourgogne où passent la Tille et la Venelle. Hélas, une femme près de ses sous l’a vendue en tordant le cou à un testament. Je pourrais tout de même vous la faire... Lire la suite

Des livres et des gens, blog de Mediapart, 3 juin 2014, par Dominique Conil

Place de l’Oie, une maison de passage

Lire l’article

Le Journal du dimanche, 22 juin 2014, par Christine Ferrand

Le livre de l’été

Place de l’Oie, de Jean-Jacques Salgon, un voyage à l’intérieur d’une maison aux Vans, en Ardèche, qui est aussi pour l’auteur un temps de réminiscence et de retour vers son passé. Contaminé par cette exploration, le lecteur est à son tour immergé dans une rêverie nostalgique où pénètrent, insidieusement, la rudesse... Lire la suite