Alfred Döblin

Alfred Döblin (1878-1957) a d’abord pratiqué la médecine avant de se consacrer à la littérature. Il s’exile en France après l’incendie du Reichstag avant de partir pour les États-Unis en 1945. Il rentre en Europe en 1945. Son œuvre maîtresse Berlin Alexanderplatz paraît en 1929.

Chez d’autres éditeurs

Wallenstein, Agone, 2012

Les Trois Bonds de Wang Lung, Agone, 2011

Novembre 1918, 4 vol., Agone, 2008

Berlin Alexanderplatz, Gallimard, 2009

L’Assassinat d’une renoncule, Rivages, 1990

Pas de pardon, Jacqueline Chambon, 1990

Sur la musique, Conversations avec Calypso, Rivages, 1989

Le Tigre bleu, Garnier-Flammarion, 1989

Hamlet ou la Longue nuit prend fin, Fayard, 1988

 

L’édition en langue originale d’Alfred Döblin comporte plus de cinquante ouvrages. Nous vous conseillons de consulter la librairie électronique (www.buchhandel.de), site sur lequel vous pourrez trouver la liste des ouvrages de l’écrivain disponibles en langue allemande. Consultez la rubrique Datenbanken et ensuite Verzeichnis lieferbarer Bücher.

 

Aux éditions Verdier

Berlin Alexanderplatz : l’adaptation de Berlin Alexanderplatz écrite pour le cinéma par Alfred Döblin. Sur ce site, on trouve également une interview de l’écrivain réalisée en 1931, et d’autres informations concernant le film.