Christian Garcin

Christian Garcin vit à Marseille, où il est né en 1959.

Chez d’autres éditeurs

La Jubilation des hasards, Gallimard, 2005

L’Embarquement, Gallimard, 2003

Fées, diables et salamandres, Champ Vallon, 2003

Lexique, l’Escampette, 2002

Du bruit dans les arbres, Gallimard, 2002

Sortilège, Champ Vallon, 2002

Itinéraire chinois, l’Escampette, 2001

Une théorie d’écrivains, Théodore Balmoral, 2001

Le Vol du pigeon voyageur, Gallimard, 2000

Une odeur de jasmin et de sexe mêlés, Flohic, 2000

Les Cigarettes, L’Escampette, 2000

Rien, Champ Vallon, 2000

Vies volées, Climats, 1999

L’Encre et la couleur, Gallimard, 1997

Vidas, Gallimard, 1993

Prix

Prix Roland de Jouvenel, 2012 (Des femmes disparaissent)

Annexes

Banquet du Livre, Lagrasse, août 2011, intervention de Christian Garcin

Un nuage d’étourneaux dans une architecture de verre

En ce qui me concerne, il ne me semble pas que l’écriture de ce que j’appelle mon premier roman, Sortilège (qui n’a pourtant pas bénéficié de l’appellation « roman » et qui ne fut ni mon premier livre, ni mon premier roman publié) ait été le fruit d’une décision. « Il est... Lire l'article

Les Lettres et les Arts, printemps-été 2014, par Valéry Rion

« Un touriste traverse les lieux, un voyageur est traversé par les lieux »

Entretien avec Christian Garcin. Propos recueillis par Valery Rion.

Christian Garcin, qui vient de publier chez Verdier un carnet de voyage, Ienisseï (suivi de Russie blanche), était de passage à Delémont en fin d’année 2013, à l’occasion d’une soirée littéraire organisée autour de son œuvre... Lire l'article