LévyRené©Patrick
René Lévy

René Lévy est né à Paris en 1970. Études talmudiques à Strasbourg puis Paris. Parallèlement, études supérieures de philosophie. En 1995, maîtrise sur Descartes. En 2006, thèse de philosophie sur Maïmonide. Professeur de philosophie depuis 1995.

Il dirige l’Institut d’études lévinassiennes (fondé en 2000 à Jérusalem par Benny Lévy, Alain Finkielkraut et Bernard-Henri Lévy). Depuis la disparition de Charles Mopsik, il est directeur de la collection « Les Dix Paroles ».

Travaux pour la collection « Les Dix Paroles »

 Avot et ses commentaires. Chapitre premier
Traduction de l’hébreu et de l’araméen, introduction,
notes et scolies par René Lévy

 Saadia Gaon, Commentaire sur le Séfer Yetzira
Traduit de l’arabe et de l’hébreu par Mayer Lambert,
préface et notices de René Lévy

 Moïse Maïmonide, Le Guide des égarés
Traduit de l’arabe par Salomon Munk, nouvelle édition
complète revue et mise à jour sous la direction de René Lévy

 Midrach Rabba – Genèse, tome II
Traduit de l’hébreu par René Lévy et Johannes Honigmann

 

Aux éditions Verdier

Annexes

Libération, 6 avril 2009, par Éric Aeschimann

Fils de la dissolution

René Lévy. Son père avait renoncé au maoïsme pour l’étude des textes juifs. Le fils a repris le flambeau talmudique, mais aussi la tradition révolutionnaire.

Il y a une dizaine d’années, sollicité par le correspondant de Libération à Jérusalem, le père s’était refusé à l’exercice du portrait, en alléguant de son allure... Lire l'article

Conférences au Banquet de Lagrasse :

« Des Méditations aux Rêveries, la solitude à l’épreuve des hommes »
(août 2016)

« D’un étranger l’autre. Moïse, Paul de Tarse, Saint-Just » (août 2015)

 

Entretien à voir sur Akadem, septembre 2015 :

« Migrants : la confusion des mots »