Cent sept haiku

Littérature japonaise

Édition bilingue. Traduit par Joan Titus-Carmel

120 p.

16,00 €

ISBN : 978-2-86432-360-0

Parution : septembre 2002

Considéré comme « le père du haïku moderne », Masaoka Shiki (1867-1902) – à qui l’on doit l’adoption définitive du terme – fut le grand défenseur de cette forme majeure de la poésie japonaise qu’il s’attacha à transmettre en fondant une école et une revue littéraire.
En dépit de la brièveté de sa vie, son œuvre figure parmi celles des derniers maîtres de la grande tradition.

Extrait

akaki mi
hitotsu koborenu
shimo no niwa

Une baie rouge
solitaire est tombée
jardin de givre

Revue de presse

La Marseillaise, 12 février 2003, par Claudine Galea

Dans le bruit du vent

Avec la traduction de cent sept haïku de Masaoka Shiki, les éditions Verdier poursuivent leur travail de découverte de cet art japonais fascinant.

« Les champs au printemps / dans quel but les gens qui vont / les gens qui reviennent ? »

Les mots sont posés là, comme les choses, comme... Lire la suite

Radio et télévision