Éthique et politique du traduire

Critique, linguistique

192 p.

15,22 €

ISBN : 978-2-86432-516-1

Parution : octobre 2007

Ce livre prend la suite de Poétique du traduire. Traduire est un acte de langage, et tout acte de langage implique une éthique de langage.
Ainsi la poétique du traduire ne saurait être comprise comme une réflexion régionale et autonome sur ce que c’est que traduire, et même spécialement ce qu’on appelle la littérature. 
Au contraire, la poétique du traduire montre que chaque traduire expose sa théorie du langage, et que le langage implique un continu et une interaction avec l’art, l’éthique et le politique, la politique. 
Traduire en est le laboratoire expérimental, le terrain majeur d’une critique des idées reçues concernant le langage, où la critique du rythme fonde une éthique et une politique du traduire.

Revue de presse

La Quinzaine littéraire, 1er avril 2008, par Jean-Pierre Richard

Fil unique, du traduire au politique : pour une poétique de la société

Il ne se publie plus guère, en France, d’étude sur la traduction littéraire qui ne renvoie aux travaux d’Henri Meschonnic, surtout à Poétique du traduire paru en 1999. La pensée Meschonnic (lui‑même parle de la « pensée Humboldt », qui l’inspire) se diffuse désormais jusque... Lire la suite

Fabula.org, 13 janvier 2008, par Mathieu Dosse

La traduction et le signe

Paru en 1999, Poétique du traduire, premier livre d’Henri Meschonnic entièrement consacré à la traduction, retrace près de trente ans d’expérience, de pensée, de critique et de pratique de la traduction. Nous y assistons, réjouis, à la destruction des plus vieux et tenaces lieux communs qui accompagnent traditionnellement la... Lire la suite