La Mémoire des œuvres

Verdier/poche

Préface par Christophe Pradeau

192 p.

8,92 €

ISBN : 978-2-86432-528-4

Parution : mars 2008

Choisir un livre, c’est en exclure beaucoup d’autres, contribuer à circonscrire le cercle lumineux de l’attention, participer à une aventure dont l’enjeu est la survie ; vivre dans les lettres, ce n’est pas s’installer dans un patrimoine mais l’inventer, faire du soleil et de la place, inséparablement.
Rééditer ce livre dans une édition de poche, ce n’est pas seulement faire en sorte qu’il soit de nouveau disponible ; c’est en prolonger le rayonnement mais aussi le déplacer, l’inscrire autrement dans l’aventure de la survie.
Dans sa première vie, La Mémoire des œuvres s’est imposé à quelques-uns comme un bréviaire. Écrit pour tous et pour chacun, il demande et appelle l’amitié d’un plus large public, c’est un livre ami de la mémoire, qui aide à penser et qui aide à vivre, à habiter plus librement le séjour des livres.

Revue de presse

La Libre essentielle, 7 juin 2008, par Michel Zumkir

L’espoir

Certains tentent de nous faire croire que des livres sont des marchandises comme les autres, des produits pour nous divertir. Mais dès qu’on a ouvert le premier livre de notre vie, on sait que ce n’est as cela, un livre. Même si on l’oublie parfois, un roman succédant à un autre, au cours des... Lire la suite