La Traversée des langages

1312 p.

42,60 €

ISBN : 978-2-86432-614-4

Parution : janvier 2012

Les dix-neuf pièces de théâtre qui composent La Traversée des langages font suite à l’édition des Œuvres théâtrales en trois volumes et constituent un cycle nouveau, une aventure à part entière. Pièce après pièce, La Traversée des langages célèbre la rencontre entre Jean Cavaillès (mathématicien et résistant) et Emmy Noether (mathématicienne juive allemande, persécutée par le régime nazi) sous la statue de la Synagogue aux yeux bandés de la cathédrale de Strasbourg. Cette rencontre devait donner lieu à l’écriture d’un livre sur la théorie des groupes. L’histoire en décida autrement : Emmy Noether mourut en exil aux États-Unis en 1935, et Cavaillès, arrêté par la Gestapo, fut assassiné au fort d’Arras en 1944. Le livre ne fut jamais écrit.
Comment dès lors relancer l’histoire ? C’est la question que soulèvent les groupes qui se rencontrent sur scène, conjuguant les théories scientifiques, les traditions mystiques, et la mémoire incandescente des grandes insurrections politiques.
S’invente alors un théâtre où les incertitudes du langage de l’univers, révélées par les sciences du xxe siècle, l’irréductible mystère de la nature et de l’homme, s’élèvent contre toutes les formes d’oppression rationaliste du monde spectaculaire et marchand.
Pour Armand Gatti, prise dans la tempête de l’histoire, la résistance est toujours victorieuse tant que dure le combat. Son utopie théâtrale est à la fois champ de bataille et chant d’espoir.

Revue de presse

Le Temps, 13 octobre 2012, par Éléonore Sulser

« Nous voici tous printemps sur les éternels jardins. » Armand Gatti traverse les langages et offre un bouquet d’arbres à la résistance

Quatorze pièces de théâtre forment La Traversée des langages, une somme de travail de scène et d’écrits par l’auteur de V comme Vietnam. Chantre des spectacles possibles, poète des idéogrammes chinois, de la physique quantique et des... Lire la suite

Libération, 30 août 2012, par Frédérique Roussel

La révolution arable d’Armand Gatti

Théâtre. Dans Rosa Collective, l’ancien résistant, avec 16 stagiaires, sème un vent de révolte à Montreuil.

Comme un saut quantique. L’irruption dans un univers à mille lieues de l’institutionnel, de l’attendu et… des codes. Hormis ceux d’Armand Gatti, 88 ans, et de sa troupe informelle. Après Neuvic, en Corrèze (Libération du 23... Lire la suite

Le Matricule des anges, mars 2012, par Étienne Leterrier

Gatti monumental

À travers une quinzaine de pièces solidaires, La Traversée des langages chante la liberté de l’esprit dans un Grand Œuvre théâtral.

Gatti fut – longtemps avant Valère Novarina – l’un des premiers auteurs dramatiques à considérer de façon si intransigeante le phénomène spectaculaire comme un système de signes dialogiques, créant une dramaturgie au cœur du langage, où le... Lire la suite