denise_au_ventoux
Denise au Ventoux

Collection jaune

Roman

144 p.

16,00 €

Epub : 11,99 €

PDF : 11,99 €

ISBN : 978-2-86432-907-7

Parution : janvier 2017

Denise s’est entichée de Paul, le narrateur. C’en était gênant au début. Alors, malgré ses habitudes volontiers casanières, il n’a pas refusé. Ensemble, ils ont passé un an dans son appartement parisien, une année de routine sans tellement se divertir. Lui, le matin, se rend à son bureau quand elle ne sort pas, car Denise est un chien, de bonne taille, un bouvier bernois, une femelle, ancienne élève de l’école des chiens d’aveugle, un cancre recalé pour sa couardise urbaine. Jeune de quatre ans, elle avait de faux airs de Bakounine.
Entre eux, l’ordinaire des sempiternelles vadrouilles urbaines se limite à trois sorties quotidiennes dans une géographie relevant plus du pâté que du quartier, un pâté autour duquel ils tournent ensemble, sans varier, des flâneries au carré. Elle s’en contente, en bête, la langue souriante, le croupion au roulis, ses cuissots qui ressemblent tellement aux contours de l’Afrique. Un an de la sorte, Paul s’en fait une peine, tellement que, pour quatre jours, lui et la chienne s’offrent une escapade. Denise au Ventoux.
Mais que s’est-il passé à la descente entre Denise et son maître sur les gradins du grand Ventoux ? Subitement les voici face à face, comme jamais, rassemblés dans une calme éternité.

Extrait

 

Revue de presse

Marianne, 17 février 2017, par Eve Charrin

Au bout de la laisse, l’homme ou le chien ?

Un homme promène son chien. Ecrit-on un roman avec ça ? Oui, et qui mérite lecture. Avec Denise au Ventoux, Michel Jullien explore cette expérience sans gloire que partagent quelque 7 millions et demi de foyers en France. « L’homme qui promène son chien dans les grandes villes... Lire la suite

Le Matricule des anges, février 2017, par Guillaume Contré

Denise et son maître

Oscillant entre ironie tendre ou mordante et franche émotion, Michel Jullien profite d’une excursion au Ventoux pour écrire de très belles pages sur la relation de l’homme et du chien.

L’homme qui promène son chien dans les grandes villes hérite d’un étrange statut de marcheur. Il n’a rien d’un passant.... Lire la suite

Libération, 14 janvier 2017, par Virginie Bloch-Laisné

Denise a de la gueule

Michel Jullien célèbre un compagnonnage au mont Ventoux.

Lire l’article

Le Monde des livres, 12 janvier 2017, par Eric Loret

Chienne de ma vie

Avec Denise au Ventoux , une promenade canine et les pensées qui l’accompagnent, Michel Jullien invite à une réflexion sur le chemin parcouru.

Denise au Ventoux : le titre ouvre à la rêverie. Femme à l’éventail ? Ou peut-être allusion pétrarquienne (L’Ascension du mont Ventoux, XIVe siècle) ? Si c’est la... Lire la suite

Ouest-France, 6 janvier 2017, par Daniel Morvan

Denise et l’ascension du Ventoux

Son prénom ne l’indique pas, mais Denise est un bouvier. Un jour, elle et son nouveau maître partent pour le Ventoux. La langue d’une exquise précision de Michel Jullien, ancien alpiniste, révèle les secrets du dialogue muet entre homme et chien. Une histoire minuscule traitée en grand styliste, conjuguant le... Lire la suite

Blog de la Librairie Ombres Blanches (Toulouse), 3 janvier 2017, par Christian Thorel

Lire l’article

L’Indépendant, 1er janvier 2017, par Serge Bonnery

Un gouffre d’éternité

Michel Jullien signe un roman envoûtant. Michel Jullien est un écrivain atypique dans le paysage littéraire. Certes, il a enseigné un temps à l’université fédérale du Para au Brésil, il a travaillé dans l’édition tour à tour chez Hazan et Larousse, il a aussi animé sa propre maison d’édition consacrée aux arts... Lire la suite

Livres hebdo, 2 décembre 2016, par Olivier Mony

Chien fidèle

Michel Jullien, en styliste littéraire accompli, incarne à merveille personnages et décors.

Quatre ans, quarante-trois kilos. Voilà Denise, fidèle et joyeuse héroïne du troisième roman de Michel Jullien, Denise au Ventoux. Pas vraiment un nom courant pour une chienne, bouvier bernois, boule de muscles et de douceur, éperdue de reconnaissance et sans... Lire la suite

Radio et télévision

« Dans quelle étagère ? », par Monique Atlan, France 2, 26 janvier 2016.