Sidérer, considérer
Migrants en France, 2017

La petite jaune

80 p.

6,50 €

ISBN : 978-286432-936-7

Parution : août 2017

Que faire du mélange de colère et de mélancolie que suscite en nous le traitement réservé aux migrants, cette humanité précarisée, avec tout ce qu’il peut avoir de paralysant, de sidérant ?

S’appuyant sur diverses expériences et sur une analyse nourrie de ses lectures, Marielle Macé tente d’opérer un retournement. Elle oppose à la sidération la considération, qui n’exclut pas la compassion, ni la lutte.

Tout en approfondissant le sens de ce mot, elle nous invite à risquer d’autres formes d’écriture politique de l’hospitalité.

Extrait

 

Revue de presse

Le Magazine littéraire, novembre 2017, par Pierre-Édouard Peillon

Difficile, face à la « crise des migrants », de ne pas se perdre dans la sidération, face à l’ampleur du sujet, face à la réalité de ces vies bouleversées et face aux convulsions xénophobes que leur présence provoque. Sidérer, considérer ne cherche pas à fournir une solution clé en main mais à transformer la... Lire la suite

Lire, octobre 2017, par William Irigoyen

Le chagrin et la pitié

La compassion, c’est bien ; la considération, c’est mieux. Une réflexion salutaire sur la justice.

C’était il y a deux ans. En septembre 2015, un camp de migrants était détruit à Paris. Il y avait été établi quelques mois plus tôt quai d’Austerlitz, en bord de Seine: « Bords en... Lire la suite

Le Monde des livres, 21 septembre 2017, par Julie Clarini

Considérer les migrants

Toute vie est « égale », c’est une évidence avec laquelle nous croyons vivre. Et pourtant « tout se passe comme si nous recevions certaines vies comme des vies qui ne seraient au fond pas tout à fait vivantes ». Affligeant constat, difficile et furieusement honnête. Il court d’ailleurs dans le texte... Lire la suite

L’Humanité, 31 août 2017, par Sophie Joubert

Pour une éthique de l’attention

Dans les pas des philosophes, un texte de Marielle Macé sur les migrants en France.

Apprendre à nommer, c’est apprendre à regarder. Chercheuse en littérature, Marielle Macé est l’auteure de brillants essais qui convoquent les grandes œuvres pour appréhender notre présent. Bref texte d’intervention en cinq parties, Sidérer, considérer... Lire la suite

Libération, 30 août 2017, par Frédérique Roussel

Migrants, tous liens considérés

Lire l’article

Les Inrockuptibles, 30 août 2017, par Jean-Marie Durand

Pourquoi restons-nous impassibles face au sort des réfugiés ?

Lire l’article

Les Inrockuptibles, 16 août 2017, par Jean-Marie Durand

Considérer les migrants

Dans un court mais dense texte d’intervention, Marielle Macé se penche sur la manière dont les migrants sont traités aujourd’hui en France, dans des lieux aussi divers que le quai d’Austerlitz à Paris ou la « jungle » de Calais. Face à la sidération que confère ce « spectacle » de la désolation... Lire la suite

Livres Hebdo, 19 mai 2017, par Laurent Lemire

Soin des autres, soin de soi

« Le sujet de ce livre est donc la France. » Le donc est important, car il est question d’autre chose dans ce bref essai, aussi poétique que politique. Marielle Macé (CNRS) y poursuit son travail sur les liens entre la littérature et l’existence. Dans Façons de lire, manières... Lire la suite

Radio et télévision

« L’heure bleue », par Laure Adler, France Inter, 4 octobre 2017.

« Avis critique », par Raphaël Bourgois, chronique de Julie Clarini (Le Monde) et Vincent Trémolet (Le Figaro), France Culture, 1er septembre 2017.