Yoko Tawada


Histoire de Knut

Collection : Der Doppelgänger

Roman. Traduit de l’allemand
par Bernard Banoun

288 pages

20,00 €

Epub : 13,99 €

PDF : 13,99 €

978-2-86432-884-1

août 2016

De sa naissance en 2008 à sa mort prématurée en 2011, Knut, un jeune ours polaire, fut la vedette incontestée du zoo de Berlin. Les circonstances exceptionnelles de sa naissance en firent une star mondiale : rejeté par sa mère, une ourse savante, ancienne pensionnaire d’un cirque de la RDA, il ne dut sa survie qu’aux soins de ses gardiens.

De cette histoire vraie, Yoko Tawada a tiré ce roman dans lequel les ours prennent la parole : avant Knut, c’est d’abord sa grand-mère, en proie à une impérieuse vocation littéraire, puis sa mère (que son nom, Tosca, destine de toute évidence à la scène), qui nous racontent leur apprentissage de la vie et leurs rapports compliqués avec les humains.

Alors que nous avons pris l’habitude de les considérer comme des objets d’amusement ou de curiosité, les animaux, ici, nous regardent. Ils jettent sur le monde contemporain et l’histoire de l’Europe un regard décalé qui fait d’eux les héritiers du chat Murr d’E.T.A. Hoffmann ou du héros des Recherches d’un chien de Kafka.

 

Libération, 9 septembre 2016, par Frédérique Fanchette

Patte d’ours

Lire l’article

En attendant Nadeau, 31 août 2016, par Linda Lê

Une entreprise de déstabilisation

Lire l’article

« La Dispute », par Arnaud Laporte, France Culture, coup de cœur d’Élisabeth Franck-Dumas, 30 septembre 2016.