Leopold von Sacher-Masoch


L’Amour de Platon

Collection : Der Doppelgänger

Roman. Traduit de l’allemand par Jean-François Boutout

112 pages

11,66 €

978-2-86432-135-4

septembre 1991

Souvent cité, jamais traduit en France, ce texte constitue, dans l’œuvre de Sacher-Masoch, le symétrique et l’antithèse de la célèbre Vénus à la fourrure sans lequel celle-ci ne saurait se comprendre tout à fait.
Après la « perversion matérialiste », ce roman décrit la « perversion idéaliste » d’un amour qui refuse entièrement le corps. Un jeune officier, résolu à fuir toutes les femmes et tout contact charnel, raconte à sa mère, à la fois juge et confidente, sa lente et ironique initiation à l’amour, qui passe par la rencontre d’un troublant androgyne.
Méditation sur le mystère de la féminité, où la référence à Platon ne va pas sans malice, ce roman est aussi, au second degré, l’un des plus critiques qu’ait produit le romantisme sur la notion de nature, avec un mélange de jubilation romanesque et de pessimisme qui confère à ces pages leur étrange beauté.