Robert Menasse

Robert Menasse est né le 21 juin 1954 à Vienne où il vit actuellement. En 1980, il termine des études de lettres et de philosophie par une thèse de doctorat sur « Hermann Schürrer : le type du marginal littéraire ». Il part ensuite au Brésil où il séjourne de 1981 à 1988, comme assistant à l’université de São Paulo. Menasse se consacre exclusivement à l’écriture depuis 1988. Son œuvre est essentiellement constituée de romans et d’essais sur la culture autrichienne. Depuis 1997, il écrit également avec sa fille et sa femme des livres pour enfants. Très concerné par les développements politiques et culturels de son pays, il publie régulièrement ses points de vue dans la presse autrichienne et allemande. Honoré du prix national autrichien de l’essai en 1998, il en a reversé la dotation pour refonder un prix indépendant « Jean Améry » qui a été remis à l’essayiste autrichien Franz Schuh. Menasse a séjourné en 1999 trois mois en résidence à Amsterdam, ville où se déroule une partie de son prochain roman.

En langue originale

Romans

Sinnliche Gewißheit, Reinbek, Rowohlt, 1988 Selige Zeiten, brüchige Welt, Salzburg, Wien, Residenz, 1991 Phänomenologie der Entgeisterung,  Geschichte vom verschwindenden Wissen, Frankfurt/M., Suhrkamp, 1995 Schubumkehr, Salzburg, Wien, Residenz, 1995

Essais

Die sozialpartnerschaftliche Ästhetik, Essays zum österreichischen Geist, Wien, Sonderzahl, 1990 Das Land ohne Eigenschaften, Essay zur österreichischen Identität, Wien, Sonderzahl, 1992 Hysterien und andere historische Irrtümer,  postface Rüdiger Wischenbart, Wien, Sonderzahl, 1996 Überbau und Underground, Frankfurt/M., Suhrkamp, 1997 Dummheit ist machbar, Begleitende Essays zum Stillstand der Republik, Wien, Sonderzahl, 1999 Erklär mir Österreich, Frankfurt/M., Suhrkamp, 2000

Livres pour enfants

Die letzte Märchenprinzessin, [avec Elisabeth Menasse, Eva Menasse], ill. Gerhard Haderer, Frankfurt/M., Suhrkamp, 1997 Der mächtigste Mann [avec Elisabeth Menasse, Eva Menasse], ill. Kenneth Klein, Wien, München, Deuticke, 1998

Traductions

Ivan Angelo, Das Fest, roman, traduit du portugais (Brésil) par Robert Menasse, Salzburg, Wien, Residenz, 1992

Prix

Prix Amphi, 2007 (Chassés de l’enfer)

Prix Grimmelshausen, 1999

Prix national autrichien de l’Essai, 1998

Prix Hans Erich Nossack, 1992

Prix Doderer, 1991 (La Pitoyable Histoire de Leo Singer)