Vladimir Sorokine


La Tourmente

Collection : Poustiaki

Traduit du russe par
Anne Coldefy-Faucard

192 pages

17,75 €

978-2-86432-657-1

septembre 2011

Tirée par cinquante mini-chevaux, une trottinette des neiges emporte vers un village frappé par une épidémie un médecin qui rappelle fortement le Boulgakov des Carnets d’un jeune médecin. Elle est conduite par le « Graillonneux », livreur de pain de son état, incarnation touchante et presque caricaturale du moujik.
Le couple classique de la littérature russe – le peuple et son élite, la seconde voulant éternellement faire le bonheur du premier et faisant son éternel malheur – se trouve à nouveau réuni, fonçant à travers l’espace et le temps dans ce curieux véhicule, version sorokinienne de la célèbre troïka de Gogol.
« Russie, où cours-tu donc ? » demandait l’auteur des Âmes mortes au début du XIXe siècle.
Vladimir Sorokine pose à son tour la question des destinées d’une Russie lancée à fond de train sur un chemin qui semble s’étirer par-delà l’horizon. Mais cette fois, la route est presque inexistante, invisible, effacée par la tourmente qui se déchaîne.

Page des libraires, novembre 2011, par Yann Granjon, Librairie Sauramps (Montpellier)

Lire l’article

« Discussion au coin du feu », Radio Librest, novembre 2011
« L’éléphant effervescent », par Mélanie Bauer, Radio Nova, lundi 17 octobre 2011, à 17h30