Le Livret du pupille Jean Genet

Der Doppelgänger

Traduit de l’allemand (Autriche)
par Bernard Banoun

128 p.

16,50 €

ISBN : 978-2-37856-033-1

Parution : septembre 2019

Ni récit autobiographique, ni essai critique, ce livre est un témoignage de reconnaissance de Josef Winkler à l’égard de Jean Genet pour le rôle fondamental qu’il a joué dans sa création. C’est une percée sensible dans le monde imaginaire qui les rapproche.

La lecture de Genet fut pour le jeune écrivain autrichien une révélation et une planche de salut – « la hache pour briser la mer gelée qui est en nous » dont parle Kafka dans une célèbre lettre.

Au fil des chapitres, Winkler évoque les puissants effets de la lecture et ce qu’il y a trouvé de lui-même : la marque funeste du catholicisme, le goût de la théâtralité, la marginalité, la violence des métaphores, la prédilection pour les proscrits et les réprouvés.

Les phrases entrelacées des deux écrivains composent un récit d’initiation qui donne aux deux œuvres un tranchant que rien ne saurait émousser.

Revue de presse

Radio et télévision