Jean-Claude Milner


Le Périple structural

Figures et paradigme

Collection : Verdier/poche

Nouvelle édition revue et augmentée

384 pages

9,94 €

978-2-86432-532-1

avril 2008

Le projet de cet essai a plusieurs aspects. Dans sa première partie, il reprend les principales figures de ce qu’on a appelé le « structuralisme ». Saussure, Dumézil, Benveniste, Barthes, Jakobson, Lacan, Foucault. Chacun de ces auteurs a son parcours propre et leur originalité réserve parfois des surprises.
Dans la seconde partie, il s’agit de mieux comprendre ce que recouvre le nom de « structuralisme ». Car ce nom est équivoque. Il désigne d’une part une entreprise proprement scientifique et d’autre part un mouvement de mode. Chacun des deux épisodes doit être compris pour lui-même. Du point de vue de la science, le structuralisme construit un paradigme nouveau ; il remet en cause la répartition traditionnelle entre sciences de la nature et sciences humaines ; il amorce l’effacement simultané de deux noms chargés d’histoire : le nom de nature et le nom d’homme.
Mais le mouvement de mode a lui aussi son importance. Il a profondément bouleversé les dispositifs d’opinion, tels qu’ils s’étaient constitués au sortir de la Deuxième Guerre. Parmi les enjeux du présent ouvrage, il y a celui-ci : tenter de restituer les déplacements et les innovations qui organisèrent, dans l’espace de la langue française, les années soixante.